Show simple document record

dc.contributor.advisorCharles, Sébastienfr
dc.contributor.authorAumaître, Laurafr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:52:18Z
dc.date.available2014-05-15T17:52:18Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.isbn9780494656624fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2642
dc.description.abstractL'oeuvre de Rousseau n'a eu de cesse de se poser la question de la nature humaine car il n'est pas naturel pour l'homme de vivre en société. La nature de l'homme est faite pour qu'il vive dans la singularité, or, il vit à présent dans la pluralité. Avec le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, on comprend très vite que ce changement a eu pour l'homme des conséquences néfastes. En vivant avec ses semblables, l'homme a chuté vers son malheur. Car l'homme à l'état de nature était heureux. Comment et pourquoi un tel changement a-t-il eu lieu ? Avec le Contrat Social, il cherche un remède au malheur humain, de façon à ce qu'il retrouve son bonheur perdu, en vivant cette fois avec ses semblables, dans une société qui lui correspond. Cela doit passer par une dénaturation de l'homme, faisant de lui le peuple, le souverain, le sujet, mais surtout le citoyen de l'État.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Laura Aumaîtrefr
dc.subjectCitoyenfr
dc.subjectVolonté généralefr
dc.subjectPacte socialfr
dc.subjectÉtat civilfr
dc.subjectPerfectibilitéfr
dc.subjectÉtat de naturefr
dc.subjectRetour aux originesfr
dc.subjectNature humainefr
dc.titleDe la singularité à la pluralité la question de la nature humaine dans l'anthropologie rousseauistefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhilosophie et éthiquefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record