Show simple document record

dc.contributor.advisorMarquis, Andréfr
dc.contributor.authorLeBlanc, Michèlefr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:51:56Z
dc.date.available2014-05-15T17:51:56Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2548
dc.description.abstractLes écritures personnelles occupent une place prépondérante dans le monde des lettres et les écrivains sont de plus en plus poussés par les médias à révéler certains détails autobiographiques ayant contribué à la composition de leur oeuvre, livrant ainsi aux lecteurs une part de leur intimité et celle de leur entourage. Ce phénomène de société pose les assises de la question éthique suivante: Peut-on vraiment, impunément, tout dire et tout écrire? Loin de proposer une vision moraliste du sujet, j'ai cherché plutôt, dans cet essai, à délimiter mon propre territoire d'écriture, ma zone franche , dans lequel je souhaite laisser libre cours à ma créativité sans pour autant exhiber outre mesure ma vie privée et celle des miens. Ainsi, j'ai relevé diverses stratégies d'écriture utilisées par les écrivains pour exprimer leur vision du monde tout en influençant la réception de leur oeuvre: le choix du pacte de lecture, le métadiscours, l'universalisation de l'expérience individuelle, les voix narratives, l'univers médiatique et la transformation des proches en personnages, ce qui m'a permis de choisir, de façon lucide, mes propres stratégies d'écriture et le genre littéraire qui convenaient le mieux à mon projet de création. Dans le deuxième chapitre, j'ai abordé les réactions des proches tout au long du processus de création et lors de la diffusion de l'oeuvre. Enfin, traiter l'aspect législatif de ce sujet parfois épineux m'a paru incontournable. Le deuxième volet du mémoire s'inscrit en concordance avec le souci éthique en création littéraire. La thématique des relations amoureuses qui unit les différentes nouvelles qui le composent a suscité cette réflexion à prime abord et l'a nourrie tout au long du projet. Il y a donc une interaction entre la rédaction de ces nouvelles regroupées en deux parties distinctes,"Fissures" et "Lumière", et les observations abordées dans le premier volet. L'engouement des écritures personnelles et les problèmes reliés à la quête de la consécration médiatique nous incitent à réfléchir à la notion d'éthique en écriture. À mon avis, l'institution littéraire aurait tout à gagner en encourageant un nouvel angle de recherche qui a déjà investi tous les autres domaines d'études, soit l'éthique. Par ailleurs, je crois que chaque auteur gagnerait à méditer sur cet aspect non négligeable du processus de création.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Michèle LeBlancfr
dc.titleÉthique et création littéraire, suivi de, La halte du coeurfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record