Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorBoilard, Joëlfr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:51:36Z
dc.date.available2014-05-15T17:51:36Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2489
dc.description.abstractDe 1974 à 1980, Romain Gary a mené de front deux oeuvres littéraires, l'une publiée sous son nom, l'autre sous le pseudonyme d'Émile Ajar. Dans ce mémoire, plutôt que d'étudier les traits caractéristiques communs aux deux oeuvres, nous nous pencherons sur ce qui permet de les distinguer, c'est-à-dire sur ce qui fait des écrits d'Ajar une oeuvre à part entière, indépendante de celle de Gary. Pour les personnages de Gary, rien n'existe qui ne soit d'abord en lien avec l'imagination, il importe de réinventer la réalité; pour les personnages d'Ajar, il en va tout autrement. C'est la foi en l'imagination, générant et favorisant un surcroît de réalité, que nous étudierons dans ce mémoire, en particulier en ce qui a trait à l'humanisme et à l'amour. Nous montrerons ainsi comment cette foi diffère dans l'oeuvre d'Ajar. Dans le premier chapitre, nous définirons l'humanisme garyen et son rapport à l'imagination et nous montrerons comment il diffère de l'humanisme ajarien. Le deuxième chapitre montrera comment la notion d'amour, elle aussi liée à l'imagination, diffère chez Gary et Ajar.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Joël Boilardfr
dc.titleBrûler jusqu'aux cendres humanisme et amour chez Romain Gary et Émile Ajarfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record