Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorGravel, Benoîtfr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:47:03Z
dc.date.available2014-05-15T17:47:03Z
dc.date.created2005fr
dc.date.issued2005fr
dc.identifier.isbn9780494173091fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2449
dc.description.abstractIl est désormais bien connu que l'érosion peut être un phénomène dommageable pour les cours d'eau et plans d'eau ainsi que pour la faune et la flore qui y habitent. Un des facteurs causant l'érosion est l'utilisation que nous faisons du territoire. À ce titre, plusieurs études, on mentionne qu'il est capital d'effectuer une étude biophysique d'un territoire avant de le développer afin de respecter les contraintes à l'aménagement de celui-ci. Cette étude vise donc l'identification des zones à risques d'érosion dans un secteur de la région de Sherbrooke dans le but de donner des outils aux aménagistes et urbanistes qui planifient le développement de cette ville. Pour évaluer la sensibilité des milieux à l'érosion et le risque d'érosion, nous avons utilisé une méthodologie dérivée de la méthode de superposition de couches d'information, de la méthode taxonomique, le tout couplé aux capacités d'analyse d'un SIG. Les résultats obtenus sont classifiés en quatre classes de sensibilité ou de risque à l'érosion, soit nulle, faible, moyenne ou forte."--résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Benoît Gravelfr
dc.titleMéthodologie d'identification des milieux sensibles et des zones à risque d'érosion hydrique à l'aide d'un SIG application dans le bassin versant de la rivière Magog et du lac Magog, Québecfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGéomatique appliquéefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record