Show simple document record

dc.contributor.advisorLeclerc, Gilbertfr
dc.contributor.authorJoly, Nathalie Audreyfr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:46:40Z
dc.date.available2014-05-15T17:46:40Z
dc.date.created2004fr
dc.date.issued2004fr
dc.identifier.isbn0494002719fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2406
dc.description.abstractDans quelques années, près de 20% de la population américaine sera âgée de plus de 65 ans et la majorité vivra le tiers de sa vie à la retraite. Cette augmentation du nombre des retraités est une raison suffisante pour s'intéresser de plus près à cette étape de la vie, surtout quand on sait que de 20 à 30% des retraités vivent ce passage avec beaucoup de difficultés. Il semble toutefois nécessaire de poursuivre les recherches pour vérifier auprès de populations différentes si les résultats ci-dessus tendent à se confirmer ou à s'infirmer. Le but de la présente étude est précisément d'évaluer l'impact du caractère volontaire ou involontaire du départ à la retraite sur le bien-être psychologique et le fonctionnement social des retraités depuis deux ans et moins et de comparer ce groupe avec des individus toujours au travail.--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nathalie Audrey Jolyfr
dc.titleImpact du caractère volontaire et involontaire du départ à la retraite sur le bien-être psychologique et le fonctionnement social des retraitésfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record