Show simple document record

dc.contributor.advisorCajolet-Laganière, Hélènefr
dc.contributor.authorL'Étoile, Jeannine defr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:46:36Z
dc.date.available2014-05-15T17:46:36Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn0494002417fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2400
dc.description.abstractLa présente recherche se penche sur l'étude du cyberdocument dont la visée est d'informer. Elle se propose de reconnaître et de recenser différents mécanismes--langagiers et visuels--propres au site Web informatif afin de caractériser un modèle émergent du genre. Réalisée à partir d'un corpus de dix sites tant des secteurs public que parapublic ou privé, l'exploration s'est faite au regard de deux principaux niveaux structurels du texte, à savoir la microstructure et la superstructure. Ainsi, dans un premier temps, l'application de deux formules qui rendent compte d'approches différentes de la lisibilité (test évaluant l'indice de brouillard, de Gunning, et formule simplifiée de Flesch) a permis une évaluation nuancée de cette variable retenue au niveau microstructurel. Nous appuyant ensuite sur divers principes du modèle de l'Architecture textuelle, développé par Jacques Virbel (1985) et Elsa Pascual (1991), nous nous sommes attardés, dans un deuxième temps, à des mécanismes qui concernent la superstructure: marqueurs d'appartenance, organisateurs énumératifs, spatiaux et temporels ainsi que procédés de segmentation. Il est ressorti de l'analyse un certain défaut de lisibilité, conséquent de phrases et de mots longs. L'observation a aussi mis en lumière la forte segmentation des contenus, et ce, tant au plan local que global du cybertexte. Enfin, il apparaît que la mise en forme matérielle, tout en participant à la structuration et à la hiérarchisation des composantes textuelles, signe également l'appartenance des parties au tout qui les englobe. Sans être exhaustive, la présente recherche brosse toutefois un portrait assez précis des pratiques mises en oeuvre dans les sites du corpus par rapport aux variables observées. Sans conteste, elle ouvre la voie à la réflexion critique d'autres chercheurs du domaine.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jeannine de L'Étoilefr
dc.titleAmorce de caractérisation textuelle du genre site Web informatiffr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineCommunicationfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record