Show simple document record

dc.contributor.advisorAoun, Samifr
dc.contributor.authorCôté, Françoisfr
dc.date.accessioned2014-05-15T17:46:33Z
dc.date.available2014-05-15T17:46:33Z
dc.date.created2004fr
dc.date.issued2004fr
dc.identifier.isbn0494002360fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2399
dc.description.abstractPour évaluer les perspectives d'intégration de la minorité arabe dans le modèle démocratique israélien, il est essentiel de considérer plusieurs angles d'analyse. La problématique n'est ni simple, ni unidimensionnelle. Tout d'abord, la minorité arabe évolue dans un cadre structurel défini par le régime israélien. Le fonctionnement de la Knesset, l'organisation des coalitions au sein de l'exécutif et l'idéologie qui anime la Cour suprême sont des éléments centraux pour cette intégration. Ensuite, dans une perspective de régulation sociale, il faut aussi évaluer la relation qu'entretient la minorité arabe envers les institutions représentatives. En fait, il faut cerner le potentiel de cette minorité à intégrer le régime israélien, donc de sa capacité à s'organiser dans ce modèle politique. Enfin, dans une logique rétroactive de l'intégration sociale, il est fondamental de considérer l'interrelation entre la majorité juive et la minorité arabe. En tenant compte que l'analyse dans le cadre d'un mémoire est limitée, il demeure possible de ressortir certaines tendances positives et négatives de cette perspective d'intégration"--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© François Côtéfr
dc.titleL'intégration de la minorité arabe israélienne tendances et enjeuxfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePolitiquefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record