Show simple document record

dc.contributor.advisorGuay, Jean-Hermanfr
dc.contributor.authorSauvé, Françoisfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:54Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:54Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn0612866890fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2350
dc.description.abstractLe présent mémoire explique l'histoire du concept éthique de personne entre le XVIème et le XXème siècle. La méthode utilisée est celle de l'analyse comparée des philosophies de Montaigne et de Mounier, qui servent ainsi de bornes temporelles de l'histoire à l'étude. Par le choc de la comparaison, l'étude ici effectuée cherche des tendances de l'évolution historique de l'idée de personne. Après avoir pris connaissance des contextes de production analogues des deux philosophies, d'où surgit l'important besoin d'affirmer la primauté de la valeur de la personne aux deux époques, le travail présente les critiques de la condition de la personne, faites par Montaigne et par Mounier, desquelles résultent une conceptualisation particulière de la personne. Cette dénudation démontre l'approfondissement graduel du concept à l'étude au fil des réflexions nouvelles développées au cours de l'histoire. De plus, le dépouillement effectué permet d'aborder la comparaison historique de l'idée de personne selon son essence même. Lors de cette dernière comparaison, il est démontré que Montaigne comme Mounier défendent une idée ressemblante de la personne tant au niveau de sa dimension intérieure, que de sa dimension sociale et morale. Des traits caractéristiques de l'idée de la personne se trouvent dans les deux philosophies analysées, c'est donc dire qu'il y a permanence des réflexions sur la personne à travers l'histoire occidentale à la période étudiée. Toutefois, alors que Montaigne situe le soi vis-à-vis des relations de proximité, Mounier le situe face à l'éternité. Cet élargissement des horizons du soi dans le concept de personne a comme effet de socialiser, de spiritualiser et de responsabiliser davantage la personne.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© François Sauvéfr
dc.titleL'élargissement du concept de personne d'après l'analyse comparée des pensées de Michel de Montaigne et d'Emmanuel Mounierfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record