Show simple document record

dc.contributor.advisorCajolet-Laganière, Hélènefr
dc.contributor.authorBédard, Karinefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:39Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:39Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn0612805581fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2312
dc.description.abstractLe présent mémoire vise à la réalisation de deux objectifs. Le premier concerne l'étude du degré de figement d'un corpus de base de 100 unités lexicales complexes caractéristiques du vocabulaire des relations de travail et tirés [i.e. tirées] du Dictionnaire des relations de travail (compilation d'une série de dictionnaires et vocabulaires propres au domaine). Le deuxième objectif est directement relié au premier: comme suite à l'analyse du degré de figement des unités lexicales complexes, il s'agit cette fois d'examiner la pertinence d'inclure ou non l'une ou l'autre de ces unités lexicales complexes dans un dictionnaire spécialisé des relations de travail et dans un dictionnaire usuel. Comme suite à cette étude, il ressort que 77 syntagmes, 49 collocations, 161 cooccurrents et 280 phraséologismes devraient être inclus dans un dictionnaire spécialisé des relations de travail. Par ailleurs, 75 syntagmes, 49 collocations, 158 cooccurrents et 274 phraséologismes ont leur place dans un dictionnaire usuel. Au total, 68 syntagmes, avec leurs collocations, cooccurrents et phraséologismes, sont pertinents pour les deux ouvrages."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Karine Bédardfr
dc.titleÉtude du degré de figement des unités lexicales complexes en usage dans le domaine des relations de travailfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record