Show simple document record

dc.contributor.advisorVandal, Gillesfr
dc.contributor.authorLépine, Nicolasfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:38Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:38Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn061274874Xfr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2309
dc.description.abstractLa présente recherche porte sur l'histoire politique argentine récente. La période qui va de 1986 à 1993 fut marquée dans un premier temps par l'effervescence culturelle et politique du"Printemps démocratique" qui suivit l'effondrement de l'une des plus sanglante dictature d'Amérique latine, et dans un deuxième, par les épisodes hyperinflationnels qui menèrent à la privatisation massive du patrimoine argentin. L'étude porte plus précisément sur une petite formation politique récente qui, à partir de 1986, oeuvra pour un regroupement plus"ample" des secteurs progressistes. L'objectif global est de remettre en question la thèse voulant que les petits acteurs politiques n'aient pas d'influence sur le paysage politique. À cette fin, une attention particulière a été mise sur la dynamique interpartidaire des formations de gauche et de centre-gauche. Ce mémoire de maîtrise analyse la création ainsi que l'application de la politique allianciste du Parti Humaniste de Buenos Aires tout en cherchant à voir si elle eut un rôle à jouer dans la création et le maintien d'alliances progressistes. De plus, l'hypothèse voulant que les efforts de cette nouvelle formation aient contribués [i.e. contribué] à l'irruption de la troisième voie de centre-gauche en 1994, sera vérifiée.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nicolas Lépinefr
dc.titleLa politique frentista du Parti humaniste argentin (1986-93)fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record