Show simple document record

dc.contributor.advisorWener, Normandfr
dc.contributor.authorVeenhuizen, Dominique vanfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:37Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:37Z
dc.date.created2001fr
dc.date.issued2001fr
dc.identifier.isbn0612745562fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2305
dc.description.abstractCette recherche exploratoire a pour but de décrire le modèle du partenariat entre l'Université de Sherbrooke (l'Institut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l'Université de Sherbrooke (IRECUS)) et l'Université du Costa Rica (l'École d'Administration publique), d'identifier les différences culturelles qui ont influencé ce partenariat et d'analyser les résultats. Pour y parvenir, nous avons visé deux objectifs (1) La description du modèle du partenariat qui lie les deux institutions, (2) La description des différences culturelles qui ont influencé leur partenariat. La recherche comporte donc deux volets: une analyse de l'organisation des deux institutions et de leur partenariat par la lecture des documents officiels, et une analyse des différences culturelles ayant comme source des documents et des entrevues auprès des acteurs du partenariat. Il ressort de la recherche que les deux institutions, bien que leur organisation soit différente, poursuivent le même but dans le partenariat: le développement socio-économique de la région centraméricaine. De fait, le partenariat constitue une intégration des objectifs des deux partenaires. L'analyse souligne aussi les différences culturelles qui influencent leur partenariat. Ces différences se classent selon quatre dimensions culturelles: individualisme versus collectivisme, distance du pouvoir, masculinité versus féminité et degré d'incertitude. Ainsi, l'Université du Costa Rica est responsable de l'aspect personnel du partenariat parce qu'elle valorise davantage les relations personnelles, nécessaires même pour faire des affaires. Le partenariat présente une structure organisationnelle décentralisée et vise l'égalité de tous les partenaires. L'Institut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l'Université de Sherbrooke (IRECUS) a influencé le partenariat au niveau de la planification détaillée des activités, des tâches de travail, des procédures, etc. L'étude montre que les différences culturelles ont une influence importante sur la collaboration internationale. Néanmoins, il s'est avéré que les différences culturelles ne nuisent pas à la réussite du partenariat. Tous les acteurs sont satisfaits et croient à la durabilité de ce partenariat.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Dominique van Veenhuizenfr
dc.titleCommunications interculturelles entre l'Université de Sherbrooke (L'Institut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l'Université de Sherbrooke (IRECUS)) et la Universidad de Costa Rica (La Escuela de Administración pública)fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineCommunicationfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record