Show simple document record

dc.contributor.advisorPiette, Jacquesfr
dc.contributor.authorPlante, Judithfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:32Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:32Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn0612745074fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2290
dc.description.abstractCe mémoire s'intéresse aux femmes comme public des médias. Un grand nombre d'études ont été menées à ce sujet, mais la plupart nous sont apparues stéréotypées et montrent, en matière de réception des médias par les femmes, des faiblesses au plan théorique. Afin de pouvoir examiner et discuter les principaux concepts théoriques élaborés en la matière--image dégradante, aliénation, résistance, nous avons choisi le média le plus socialement décrié, celui qui est considéré comme le cas extrême de l'aliénation et de l'asservissement des femmes, c'est-à-dire la consommation des films pornographiques chez les femmes. Nous avons donc procédé à trente-cinq entrevues en profondeur avec des femmes volontaires provenant de tous les milieux socioéconomiques. Nos résultats montrent que la position des chercheures [i.e. chercheuses] et celle des participantes à notre étude divergent nettement, voire s'opposent carrément au regard de chacun des concepts explicatifs développés par les chercheures [i.e. chercheuses] sur les femmes comme public des médias."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Judith Plantefr
dc.titlePour une remise en question de la victimisation des femmes comme public des médias le cas de la consommation de la pornographie par les femmesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineCommunicationfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record