Show simple document record

dc.contributor.advisorLorrain, Dominiquefr
dc.contributor.authorLapointe, Luciefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:21Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:21Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn0612744353fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2269
dc.description.abstractOn a longtemps cru que l'anxiété s'exprimait principalement chez les jeunes adultes. Ce n'est que tout récemment que l'importance des troubles anxieux au sein de la population âgée a été réévaluée. Les répercussions des troubles anxieux, notamment sur les mécanismes attentionnels, ont été très peu étudiés auprès des personnes âgés à l'éveil et, encore moins au cours du sommeil. Le but de la présente expérimentation est d'explorer plus à fond cette problématique à l'aide de la variation contingente négative, une onde lente des potentiels évoqués et ainsi caractériser l'activité cérébrale des personnes âgées anxieuses durant le sommeil. Deux groupes de sujets, sept personnes âgées anxieuses et sept non anxieuses, sont venues dormir au laboratoire de vigilance pendant trois nuits non consécutives. La première nuit servant à l'adaptation des sujets au laboratoire ainsi qu'à identifier les désordres de sommeil. Au cours des deux autres nuits, des stimuli auditifs ont été présentés aux sujets au cours du stade 2 et du sommeil paradoxal. Afin de permettre une mesure de comparaison, ces stimuli ont également été présentés le soir au coucher et le matin au réveil."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Lucie Lapointefr
dc.titleHypervigilance et anxiété en tant que perturbateur du sommeil chez la personne âgéefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record