Show simple document record

dc.contributor.advisorLorrain, Dominiquefr
dc.contributor.advisorBélisle, Denisfr
dc.contributor.authorGiroux, Isabellefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:17Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:17Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612743918fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2255
dc.description.abstractDes difficultés à s'endormir, des éveils fréquents pendant la nuit, des éveils précoces le matin, une mauvaise qualité du sommeil et une hypersomnolence pendant la journée, voilà le rituel du parfait insomniaque (American Sleep Disorders Association, 1990). L'insomnie à laquelle s'intéresse cette étude est de type psychophysiologique qui est déclenchée par un événement anxiogène ou perturbateur chez la personne âgée. Les ruminations en lien avec les tensions engendrées par l'événement en question, soit le deuil, la retraite, la maladie ou la solitude plonge la personne dans un état d'insomnie. Dans la même optique et parallèlement aux thérapies comportementales, le rire et ses multiples bienfaits pourraient être efficaces dans une démarche d'amélioration du sommeil des aînés. Le bien-être et la détente provoqués par l'état euphorique du rire peuvent, à coup sûr, devenir les alliés d'un bon sommeil. La thérapie par le rire, qu'on surnomme rigolothérapie, agit sur l'ensemble du corps et de l'esprit au niveau du stress, des muscles, de la respiration et de la circulation sanguine."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Isabelle Girouxfr
dc.titleLes effets d'une thérapie par le rire sur le sommeil de personnes âgées souffrant d'insomnie psychophysiologique chroniquefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record