Show simple document record

dc.contributor.advisorGuay, Jean-Hermanfr
dc.contributor.authorNadeau, Marcfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:28:02Z
dc.date.available2014-05-15T13:28:02Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn0612618145fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2205
dc.description.abstractÉtudier les Cantons de l'Est à travers les élections fédérales s'avère très intéressant. Nous avions d'abord entrepris d'étudier la clientèle électorale des progressistes-conservateurs entre 1979 et 1997. Plusieurs interactions existent entre les partis fédéraux, leurs vis-à-vis provinciaux ainsi que les différents aspects socio-économiques de la population. Aux élections fédérales du 22 mai 1979, le Parti québécois de René Lévesque accorde son appui au Crédit Social qui est alors dirigé par Fabien Roy. Aux élections suivantes, qui ont lieu le 18 février 1980, le PQ a d'autres chats à fouetter. Le 4 septembre 1984, le PC de Brian Mulroney jouit de l'appui tant des forces péquistes, qui entrent dans le «beau risque», que du PLQ. II en est ainsi lors des élections suivantes, qui ont lieu le 21 novembre 1988. Lors des élections du 25 octobre 1993, les assises du Parti progressiste-conservateur s'effondrent. Lors de l'élection du 2 juin 1997, les Cantons de l'Est empruntent un parcours particulier, en envoyant quatre députés du Parti progressiste-conservateur Ottawa.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marc Nadeaufr
dc.titleLa dynamique des élections fédérales dans les Cantons de l'Est, du point de vue de la clientèle électorale, entre 1979 et 1997fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record