Show simple document record

dc.contributor.advisorNadeau, Rogerfr
dc.contributor.authorBlais, Patricefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:22Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:22Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn0612617130fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2139
dc.description.abstractLorsqu'on décide d'implanter un parc dans une région, on le fait généralement pour protéger les écosystèmes et les éléments naturels représentatifs de celle-ci. On pense très rarement à étudier les impacts socio-économiques de l'établissement d'un parc sur les communautés qui le ceinturent. Le Parc du Mont-Mégantic a été implanté en 1994 et, depuis son implantation, on note déjà quelques signes de changements socio-économiques dans les municipalités qui l'entourent. Cette étude vise donc à découvrir ces changements et à les démontrer afin de mieux orienter le développement. Ainsi, le principal objectif de cette recherche a été de vérifier si l'implantation d'un parc entraîne des retombées dans le milieu environnant et, le cas échéant, identifier et qualifier celles-ci. La principale hypothèse découlant de l'objectif supposait que l'implantation du Parc du Mont-Mégantic se soit traduite par un impact positif sur les municipalités périphériques locales. Ces changements impliquant notamment la création d'emplois dans l'industrie touristique, l'ajout de services, l'évolution des propriétés, etc. C'est donc par l'analyse des recensements de Statistiques Canada et d'une enquête auprès des propriétaires de services touristiques, des autorités régionales et municipales, des administrateurs de l'AstroLab et du Parc Mont-Mégantic, que les hypothèses ont pu être vérifiées. Ainsi, les résultats obtenus démontrent clairement que depuis 4 ans, les villages situés en périphérie du parc ont bénéficié des flux touristiques amenés par le parc. À titre d'exemple, notons le rythme d'implantation des services touristiques qui a plus que triplé depuis 1994. Cette étude démontre aussi que plus on est à proximité de la porte d'entrée d'un parc, plus on profite de ses retombées socio-économiques. C'est pourquoi dans le cas du Parc du Mont-Mégantic, c'est la municipalité de Notre-Dame-des-Bois qui en profite le plus.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Patrice Blaisfr
dc.titleImpact de l'implantation du Parc du Mont-Mégantic sur les communautés périphériques localesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences géographiquesfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record