Show simple document record

dc.contributor.advisorHurtubise, Rochfr
dc.contributor.authorBastien, Marianefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:20Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:20Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn061261705Xfr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2134
dc.description.abstractCe mémoire est le fruit d'une recherche qualitative s'intéressant principalement à un phénomène existant depuis bientôt quinte [i.e. quinze] ans au Québec; les cuisines collectives. Le fonctionnement de ces organismes est assez-simple; basés sur l'entraide et la solidarité, des groupes de 4 à 6 personnes sont formés pour cuisiner ensemble environ une fois par mois. La planification des menus et l'achat des denrées se fait aussi en groupe lors d'une rencontre préalable à la journée de cuisine. D'un organisme à l'autre et même d'un groupe à l'autre, plusieurs variantes au niveau du fonctionnement peuvent être observées. En observant ce phénomène sous un angle féministe, je me suis intéressée plus particulièrement dans le cadre de cette recherche à la présence majoritaire des femmes au sein de ces organismes et à la perpétuation des rôles traditionnels dans ces espaces, espaces qui mettent de l'avant une activité étroitement en lien avec la production/reproduction domestique; la cuisine."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mariane Bastienfr
dc.titleLes cuisines collectives comme espaces féminisés du privé au publicfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineTravail socialfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Serv. soc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record