Show simple document record

dc.contributor.advisorLefrancois, Richardfr
dc.contributor.authorLapointe, Marisefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:12Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:12Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612467643fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2109
dc.description.abstractLes soins apportés aux personnes âgées malades ou fonctionnellement dépendantes constituent un problème majeur qui a incité de nombreux scientifiques à s'arrêter aux facteurs psychologiques et sociaux prédictifs de la conservation d'une [sic] bon état de santé et de longévité. À la lumière de la recension des écrits, on peut présumer qu'une personne qui a développé une certaine maturité psychologique peut voir ses risques de maladie diminués et son espérance de vie augmenter. Leclerc, Lefrançois et Poulin (1987) soulignaient l'existence d'une relation"robuste" entre le niveau d'actualisation de soi et la santé des personnes interrogées. La présente recherche s'intéresse à la relation longitudinale entre le potentiel d'actualisation de soi et la santé chez ce même groupe de personnes aînées. Elle a comme objectif de mesurer la relation entre le niveau d'actualisation de soi (POI), le taux de mortalité et l'évolution de l'état de santé des survivants. Cette recherche comprend donc deux volets complémentaires: une étude documentaire -A, portant sur tous les sujets de l'étude de Leclerc et al. (n = 556) et une enquête -B pour un sous-échantillon (n = 66)."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marise Lapointefr
dc.titleActualisation de soi, santé et mortalitéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record