Show simple document record

dc.contributor.advisorGoulet, Denisfr
dc.contributor.advisorBergeron, Réjeanfr
dc.contributor.authorHébert, Patrickfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:11Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:11Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612467538fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2104
dc.description.abstractLe film est un média qui a échappé trop longtemps au corpus de l'historien. Ce mémoire est un effort pour démontrer que le film, soigneusement analysé selon des grilles et outils qui peuvent être empruntés à d'autres disciplines, est un média qui permet de rejoindre le plus grand nombre possible de personnes. Nous avons étudié les représentations filmiques se rapportant à quatre chercheurs ou événements de l'histoire biomédicale au Canada, soit Hans Selye, Norman Bethune, Armand Frappier et la découverte de l'insuline par Frederick Banting et Charles Best. Les questions de la vulgarisation de l'histoire et du mythe de la science y sont centrales. Il en ressort que les chercheurs étudiés, des figures publiques, sont représentés au cinéma selon des stéréotypes bien précis, issus de moules souvent répétitifs, qui fait la promotion de la discipline biomédicale.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Patrick Hébertfr
dc.titleVulgarisation et mythe de la science les visages du chercheur canadien au XXe siècle : représentations filmiques dans l'histoire de la science biomédicale au Canada : Hans Selye, Frederick Banting, Chrales Best, Norman Bethune et Armand Frappierfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record