Show simple document record

dc.contributor.advisorRajotte, Pierrefr
dc.contributor.authorGoupil, Mylènefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:11Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:11Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn061246749Xfr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2103
dc.description.abstractPendant le siècle qui a suivi la déportation des Acadiens, ce sont des auteurs étrangers, non acadiens, qui ont raconté l'événement. De 1757 à 1890, une multitude de versions du récit du"Grand dérangement" sont écrites, autant sous la forme d'ouvrages historiques, de récits de fiction ou de récits de voyages, par des auteurs de nationalités diverses: Anglais, Français, Américains, Canadiens français et Néo-Écossais. À travers les diverses variantes du récit, on retrace une certaine évolution et on peut voir que, d'un récit simple et peu explicite au départ, on passe à un autre où les enjeux sont bien définis et les événements longuement décrits. Cette construction du récit est redevable à deux facteurs principaux, la documentation et la nationalité des auteurs, le renouvellement constant de la documentation permettant, de façon générale, de faire passer le récit de l'imprécis au précis, tandis que la nationalité des auteurs entraine des interprétations différentes des événements.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mylène Goupilfr
dc.titleLa construction du récit du "Grand dérangement" chez les auteurs étrangers de 1757 à 1890fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record