Show simple document record

dc.contributor.advisorAllard, Jacquesfr
dc.contributor.authorCazelais, Pascalefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:01Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:01Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn0612467147fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2080
dc.description.abstractL'objectif principal de cette étude est d'examiner l'influence de l'activité physique sur la consommation de médicaments psychotropes chez les personnes âgées autonomes. Les variables intermédiaires retenues sont: le bien-être psychologique, la santé physique perçue et la qualité du sommeil. La consommation de médicaments psychotropes se défini comme étant la variable dépendante. L'échantillon est composé de 638 personnes âgées provenant de deux régions québécoises (Sherbrooke et Trois-Rivières). Les sujets ont été recrutés surtout à l'aide de la banque de sujets (n = 3100 noms) de la RAMQ, mais d'autres stratégies de recrutement ont été exploitées (média, méthode de Kish, centres et hôpitaux de jour, etc.). L'échantillon est essentiellement composé de sujets volontaires. Ces personnes font partie de trois cohortes d'âge (60-65 ans, 70-75 ans, 80-85 ans). On retrouve presque autant de femmes (n = 327) que d'hommes (n = 311). Enfin, les entrevues se sont déroulées au domicile des personnes. Les répondants ont été sélectionnés pour faire partie de deux groupes représentés par la variable"activité physique"."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Pascale Cazelaisfr
dc.titleLe niveau d'activité physique comme déterminant de la consommation de médicaments psychotropes chez des personnes âgées autonomes une étude multi-cohortesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record