Show simple document record

dc.contributor.advisorParent, Danielfr
dc.contributor.authorBussière, Patrickfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:17:00Z
dc.date.available2014-05-15T13:17:00Z
dc.date.created1999fr
dc.date.issued1999fr
dc.identifier.isbn0612467082fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2077
dc.description.abstractEn utilisant les données de l'Enquête de 1991 auprès des sortants réalisé par Statistique Canada en collaboration avec Développement des ressources humaines Canada, ce mémoire examine l'effet sur l'abandon scolaire du travail pendant les études. Diverses modélisations telles les Logit, Probit-Probit, Probit-Tobit et la méthode des variables instrumentales sont utilisées. Les modélisations qui ne tiennent pas compte de l'endogénéité de la décision de travailler indique que le travail pendant les études est négativement relié avec l'abandon scolaire. À l'opposé, les modélisations considérant l'endogénéité de la décision de travailler indique une relation positive entre le travail et l'abandon des études. La principale conclusion est qu'en éliminant le problème d'endogénéité de la décision de travailler, le travail pendant les études a un effet négatif sur l'obtention du diplôme d'études secondaires.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Patrick Bussièrefr
dc.titleEffet sur l'abandon scolaire du travail pendant les étudesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineÉconomiquefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record