Show simple document record

dc.contributor.advisorMétayer, Christinefr
dc.contributor.authorLafleur, Martinefr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:16:51Z
dc.date.available2014-05-15T13:16:51Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612356892fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/2049
dc.description.abstractLe contexte, les raisons et les conséquences de la mise à l'index de quatre manuels scolaires français en 1882 nous permettent de cerner l'existence d'un affrontement idéologique entre l'Église catholique et l'État français. L'appartenance à la nation française est définie, à la fin du 19e siècle, selon des critères différents selon que l'on soit un homme ou une femme. La première appartenance, essentiellement axée sur la citoyenneté légale, est civique et masculine et la seconde est altruiste et féminine car les femmes, sans le droit de vote, sont appelées à la modernité politique par la maternité et par autrui. Il en résulte ici deux types de citoyenneté et deux types d'appartenance sociale qui, chez les femmes, sont biologique et altruiste et, chez les hommes, civique et individualiste. Pour les hommes, l'appartenance sociale permet l'exercice et la définition de la démocratie par le droit de vote et pour les femmes elle leur assigne le rôle de transmission des valeurs démocratiques et républicaines dans le foyer domestique républicain et ce, par la maternité. Hommes et femmes ne rencontrent pas la modernité de la même façon, cette rencontre se fait pour les femmes par l'intermédiaire d'autrui tandis que chez les homme elle se fait de manière individualiste. En somme, tels critères sexués d'adhésion à la nation et de rencontre avec la modernité introduisent la différence des sexes dans l?arène politique."--Résumé abrégé par UMI.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Martine Lafleurfr
dc.titleAutour de la controverse soulevée par la mise à l'index de quatre manuels scolaires français à la fin du dix-neuvième siècle l'appartenance sociale à la république française et la politisation de la différence des sexesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record