Show simple document record

dc.contributor.advisorLeclerc, Gilbertfr
dc.contributor.authorBellefleur, Robertfr
dc.date.accessioned2014-05-15T13:16:34Z
dc.date.available2014-05-15T13:16:34Z
dc.date.created1996fr
dc.date.issued1996fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1996
dc.description.abstractCette étude s'intéresse aux problèmes d'adaptation psychosociale des personnes âgées hébergées. Elle évalue les effets d'un programme de réminiscence de groupe d'une durée de 12 semaines, développe par le chercheur, sur la perception de soi (l'identité personnelle), l'intégration de la personnalité et le niveau de fonctionnement personnel et social de la personne âgée vivant en Centre d'accueil d'hébergement. Au total 22 sujets âgés de 65 à 94 ans résidents en CHSLD ont participé a l'étude. Le groupe expérimental et le groupe témoin sont appariés et reçoivent à tour de rôle le programme selon une double séquence temporelle. Il comporte trois séries de mesures répétées (T-1, T-2, T-3). Le double insu s'applique à toutes les étapes de mesures. Les trois instruments de mesure utilisés comportent des questionnaires valides administrés selon les procédures prévues au protocole. Pour l'identité personnelle et l'intégration de la personnalité, deux grilles de questions issues du Tennessee Self-Concept Scale de Fitts traduites par Toulouse (1971) ont été retenues. Le niveau de fonctionnement personnel et social est évalué à l'aide de l'échelle de fonctionnement personnel et social de Lévesque, version B adaptée par Ducros (1986). Le programme de réminiscence a eu des effets significatifs sur deux des trois variables dépendantes de l'étude. Premièrement, les résultats indiquent que le programme de réminiscence n'améliore pas de façon significative "l'identité personnelle" des sujets. Cependant, les variables "intégration de la personnalité" et "fonctionnement personnel et social" enregistrent toutes deux des résultats significatifs suite au traitement. Cette recherche apporte de sérieux arguments en faveur de l'efficacité de la réminiscence pratiquée en groupe. Toutefois le petit nombre de sujets ayant participé à cette étude (N = 22) ne permet pas de généraliser ces résultats à l'ensemble de la population.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Robert Bellefleurfr
dc.titleL'impact d'un programme de réminiscence "Revalorisation Troisième Âgefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGérontologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record