Show simple document record

dc.contributor.advisorGalanis, Nicolasfr
dc.contributor.advisorNguyen, Cong Tamfr
dc.contributor.authorGherasim, Iulianfr
dc.date.accessioned2014-05-15T12:41:28Z
dc.date.available2014-05-15T12:41:28Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.isbn9780494833230fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1965
dc.description.abstractLe but de la présente étude est d'élargir la base de connaissances sur l'écoulement et le transfert de chaleur dans les échangeurs de chaleur à plaques. Pour cela, une étude expérimentale et des simulations numériques ont été réalisées. Le montage expérimental a servi à valider le modèle numérique et à explorer le régime de convection mixte. Le modèle numérique représente fidèlement l'ECP utilisé dans ce travail, qui contient deux canaux confinés par des plaques de type chevron. La validation a été faite pour le régime laminaire et pour le régime turbulent, dans lequel un modèle de turbulence a été choisi comme le plus adéquat, suite à une étude comparative entre plusieurs modèles. Le modèle numérique a été utilisé pour compléter les données expérimentales et pour explorer des niveaux intangibles expérimentalement. Ainsi, les champs thermique et d'écoulement dans cet ECP ont été étudiés pour deux combinaisons de fluide : eau - eau et eau - huile de moteur. On a mis en évidence la non-uniformité du champ de températures et le fait que pour ce type particulier d'ECP, les fluides suivent préférentiellement deux passages lisses situés le long des bords des canaux. La dépendance du nombre de Reynolds de ces phénomènes a été mise en évidence. Le modèle numérique a pu être modifié pour évaluer l'effet des canaux lisses périphériques sur le transfert de chaleur et les pertes de pression. Ce modèle consiste de la même géométrie, avec ces canaux périphériques obturés. Cette comparaison montre que l'absence des passages lisses provoque l'augmentation du transfert thermique et aussi, des pertes de pression. Une autre modification portant sur la comparaison des configurations verticale et en diagonale a été faite numériquement. Des différences quantitatives insignifiantes concernant les performances thermiques et hydrauliques ont été remarquées. Une investigation sur l'influence de la convection naturelle sur le transfert de chaleur et les pertes de pression a été faite. Dans ce but, le montage expérimental a été muni d'un pivot avec lequel l'ECP pouvait être inversé. On a conclu que la position de l'ECP influence significativement sur les performances thermiques et sur les pertes de pression dans le régime d'écoulement de faible nombre de Reynolds.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Iulian Gherasimfr
dc.subjectConvection naturellefr
dc.subjectConfiguration des portsfr
dc.subjectDistribution de l'écoulementfr
dc.subjectDistribution de températuresfr
dc.subjectÉcoulement turbulentfr
dc.subjectÉcoulement laminairefr
dc.subjectÉchangeur de chaleur à plaquesfr
dc.titleContributions à l'analyse de l'écoulement et du transfert de chaleur dans les échangeurs de chaleur à plaquesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineGénie mécaniquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record