Show simple document record

dc.contributor.advisorBrassard, Audrey
dc.contributor.authorBécotte, Katherinefr
dc.date.accessioned2021-12-10T19:58:01Z
dc.date.available2021-12-10T19:58:01Z
dc.date.created2021fr
dc.date.issued2021-12-10
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/18869
dc.description.abstractLa transition à la parentalité (TAP) entraine de nombreux changements nécessitant une adaptation considérable tant au niveau individuel et que conjugal. Les recherches ont montré que la plupart des couples vivent une baisse de leur satisfaction conjugale lors de la TAP. Il y a cependant de la variabilité, car celle-ci demeure stable ou augmente pour certains couples. La présente thèse doctorale poursuit l’objectif de contribuer à répondre à la question suivante : qu’est-ce qui favorise une adaptation conjugale positive des deux partenaires de couples primipares lors de la TAP? Pour y répondre, deux études s’appuyant sur un devis de recherche mixte séquentielle exploratoire ont été menées. La première étude visait à explorer l’expérience subjective des deux partenaires de couples primipares percevant s’être bien adaptés au niveau conjugal, afin d’identifier des processus relationnels optimaux et des stratégies pouvant faciliter la TAP. Des entrevues semi-structurées ont été menées auprès de sept couples primipares (N = 14) et ont fait l’objet d’une analyse interprétative phénoménologique. Les résultats ont montré que la présence de quatre fondations solides chez le couple (soit la sécurité, l’engagement, l’amour compassionnel et l’intimité) en interaction avec la manière dont les partenaires ont géré ensemble le changement (soit en faisant équipe, en équilibrant les différentes sphères de leur vie, en appréciant et valorisant ensemble la vie familiale et en communiquant) semble avoir facilité l’adaptation positive des couples interviewés. Parmi les thèmes ayant émergé, l’amour compassionnel a été choisi pour être étudié de manière prospective afin de généraliser les résultats en raison de son originalité. La deuxième étude visait à examiner si l’amour compassionnel est un facteur facilitant l’adaptation conjugale lors de la TAP. Spécifiquement, l’objectif était d’examiner les trajectoires de changement de la satisfaction conjugale et de l’amour compassionnel et leurs associations chez les deux partenaires de la grossesse à la première année de vie de l’enfant. Pour ce faire, 207 (N = 414) couples attendant leur premier enfant ont rempli des questionnaires à quatre reprises (2e trimestre de grossesse, 4, 8 et 12 mois postpartum) incluant un questionnaire sociodémographique, l’Échelle d’ajustement dyadique abrégée (DAS-4) et la version traduite en français du Compassionate Love Scale (CLS). Les données ont été analysées à l’aide de modèles de courbes de croissance latente dyadique univariées et à processus parallèle. Les modèles univariés ont montré que : 1) la satisfaction conjugale et l’amour compassionnel déclinaient à travers le temps, et 2) pour ces deux variables, les niveaux initiaux (prénataux) et les trajectoires étaient reliés entre les partenaires. Le modèle à processus parallèle a montré que : 1) chez les deux partenaires, les trajectoires de satisfaction conjugale et d’amour compassionnel étaient positivement liées suggérant qu’elles varient ensemble à travers le temps, et 2) un niveau initial plus élevé de satisfaction conjugale chez un partenaire était associé à une diminution plus lente de l'amour compassionnel qu’il ressent (effet acteur) et que son partenaire ressent (effet partenaire), mais pas l'inverse. Les professionnels et les chercheurs travaillant en périnatalité peuvent bénéficier des résultats de la présente thèse qui offre une meilleure compréhension de ce qui peut favoriser l’adaptation positive du couple lors de la TAP.fr
dc.language.isofrefr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Katherine Bécottefr
dc.subjectCouplefr
dc.subjectTransition à la parentalitéfr
dc.subjectSatisfaction conjugalefr
dc.subjectAmour compassionnelfr
dc.subjectRecherche mixtefr
dc.subjectÉtude qualitativefr
dc.subjectAnalyses dyadiques longitudinalesfr
dc.titleDéterminants de l’adaptation conjugale lors de la transition à la parentalité : une étude mixtefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record