Show simple document record

dc.contributor.advisorGrenon, Vincent
dc.contributor.authorDongmo Tchiaze, Stivenfr
dc.date.accessioned2021-11-11T20:37:05Z
dc.date.available2021-11-11T20:37:05Z
dc.date.created2021fr
dc.date.issued2021-11-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/18819
dc.description.abstractL’accessibilité aux technologies de l’information et de la communication (TIC) s’est considérablement accrue dans la société au cours des vingt dernières années (CEFRIO, 2020 ; OCDE, 2015a). Tenant compte de cette réalité, de nombreux gouvernements et organismes internationaux s’accordent sur la nécessité de leur intégration en éducation (Scheuermann et Pedró, 2009 ; UNESCO, 2004). Cependant, malgré la présence des TIC dans les discours gouvernementaux en matière d’éducation, leur utilisation à des fins pédagogiques dans les pratiques d’enseignement reste un défi aussi bien au Québec que dans le reste du monde (Larose et al., 2004 ; Underwood et Dillon, 2011 ; Villeneuve et al., 2013). L’exploration de la documentation scientifique révèle que les enseignants ne connaissent pas toujours les utilisations technologiques appropriées à leurs pratiques d’enseignement (Fiévez, 2017; Larose et al., 2010). C’est ainsi que le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) au Québec publie en 2019 le cadre de référence de la compétence numérique. Ce document ministériel offre des pistes quant aux pratiques d’enseignement intégrant le numérique à valoriser dans le système éducatif québécois (Gouvernement du Québec, 2019), en insistant sur le recours aux outils de collaboration. Par ailleurs, de nombreuses recherches empiriques tendent à montrer que les approches pédagogiques collaboratives dans les environnements numériques de l’infonuagique ont un effet bénéfique sur l’apprentissage des élèves (Pham, 2019; Suwantarathip et Wichadee, 2014; Zioga et Bikos, 2019) et pourraient favoriser l’utilisation des outils numériques en contexte scolaire. À cet égard, l’infonuagique, en raison de ses caractéristiques (centralisation des ressources, large accès au réseau, service à la demande, élasticité et évolutivité du réseau), offre ce type d’environnement numérique adapté aux besoins actuels de l’éducation (Ashtari et Eydgahi, 2017; Masud et Huang, 2012). Ce faisant, l'état actuel de la documentation scientifique ne permet pas de dresser un profil représentatif des utilisations de ces outils dans les pratiques d’enseignement. Ce cheminement nous a amenés à formuler la question de recherche suivante : Quel instrument de recherche permettrait de recueillir des données sur les pratiques d’enseignement utilisant les outils numériques de l’infonuagique à des fins collaboratives au primaire ? N’ayant trouvé, à notre connaissance, aucun instrument de recherche préexistant dans la documentation scientifique permettant de répondre à cette question, nous avons formulé les objectifs spécifiques suivants : 1. Élaborer un questionnaire d’enquête permettant de documenter les utilisations à des fins collaboratives des outils numériques de l’infonuagique dans les pratiques déclarées au primaire. 2. Valider un questionnaire d’enquête permettant de documenter les utilisations à des fins collaboratives des outils numériques de l’infonuagique dans les pratiques déclarées au primaire. Sur le plan méthodologique, nous avons observé les recommandations de plusieurs ouvrages méthodologiques (Bouchard, 2005; Brancato et al., 2006; Cohen et al., 2018) lors de la conception du questionnaire d’enquête. Nous nous sommes notamment assurés de faire la recension d’instruments de recherche préexistants ayant été validés et de prendre en compte la documentation scientifique sur les objets de recherche en lien avec le questionnaire et les avis d’experts du domaine. Nous avons ensuite validé le contenu du questionnaire auprès d’un comité d’experts constitué de professeurs-chercheurs en sciences de l’éducation et de formateurs ayant une expertise technopédagogiques avec les outils de l’infonuagique et nous l’avons testé auprès de quinze enseignants issus de la population cible. Les résultats de recherche obtenus montrent que le niveau minimum de validité pour le questionnaire a été atteint. Celui-ci est constitué de 17 questions réparties en quatre sections à savoir les informations d’ordre générales (section A), la familiarité avec les outils de l’infonuagique et le niveau d’expertise perçu (section B), les utilisations des outils de l’infonuagique en salle de classe (section C), et la collaboration entre les élèves dans les environnements infonuagiques (section D). La validation du contenu du questionnaire par un comité d’experts et le test de celui-ci auprès d’un échantillon de personne issu de la population cible nous aura permis de l’affiner et d’accroitre sa crédibilité. Toutefois, d’autres étapes de validation (révision du questionnaire lors d’une discussion de groupe avec plusieurs experts, test de la nouvelle version du questionnaire auprès d’un groupe de participants différent) que nous réaliserons dans des recherches ultérieures sont nécessaires afin d’approfondir la démonstration de la validité de l’instrument de recherche. Par ailleurs, nous utiliserons ce questionnaire dans d’autres recherches pour documenter les utilisations à des fins collaboratives des outils de l’infonuagique dans les pratiques d’enseignement.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Stiven Dongmo Tchiazefr
dc.subjectInfonuagiquefr
dc.subjectPratique d'enseignementfr
dc.subjectCollaborationfr
dc.subjectNumériquefr
dc.titleConception et validation d’un questionnaire d’enquête permettant de documenter les utilisations à des fins collaboratives des outils numériques de l’infonuagique dans les pratiques d’enseignement au primairefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences de l'éducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Éd.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record