Show simple document record

dc.contributor.advisorVachon, Jean-François L.
dc.contributor.authorFugère, Marie-Hélènefr
dc.date.accessioned2021-06-08T14:45:26Z
dc.date.available2021-06-08T14:45:26Z
dc.date.created2021fr
dc.date.issued2021-06-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/18424
dc.description.abstractL’objectif de cet essai est d’analyser les freins et les leviers à l’utilisation des matériaux de construction écologiques dans les territoires municipaux du Québec. Considérant les nombreuses externalités négatives qu’entraine la filière de la construction actuelle sur les écosystèmes ainsi que la vitesse à laquelle se développent les villes, il va sans dire que les principes de l’écoconstruction s’avèrent une solution concrète pour amoindrir les impacts environnementaux et s’inscrire, en tant que société, dans une dynamique de développement durable. Ainsi, la perspective et la compréhensibilité des différents acteurs à l’égard des matériaux écologiques sont au cœur des grands enjeux de l’industrie de la construction. Les résultats de l’analyse démontrent que les freins sont nombreux et proviennent de champs multiples, soit économique, logistique, législatif et technique. Parmi ces freins, ceux ayant le plus d’impact sur l’utilisation des écomatériaux demeurent leur coût d’achat plus élevé et la réticence au changement, et ce, pour toutes les parties prenantes confondues. Néanmoins, le Québec possède plusieurs atouts pour faciliter l’usage de ces matériaux, dont un bassin de professionnels expérimentés dans la fabrication ou l’application des écomatériaux, des programmes de subvention pour les consommateurs et des formations accessibles axées sur l’écoconstruction. Certains pays européens ont une longueur d’avance de quelques décennies sur le Québec, mais ce retour d’expérience permet à la province d’adapter ces mesures d’outre-mer au contexte des territoires municipaux québécois. Enfin, les conclusions de l’étude démontrent qu’un ensemble de facteurs et d’acteurs sont responsables des pratiques actuelles, mais aussi des potentielles pratiques écologiques dans l’industrie de la construction. Certaines parties prenantes détiennent des rôles clés dans la promotion des écomatériaux au Québec, notamment les municipalités, les gouvernements, les professionnels, les chaînes de quincailleries et les consommateurs. Ainsi, les principales recommandations consistent à entrainer un véritable changement de comportement et de consommation auprès du grand public, entre autres choses par le biais de mesures écofiscales ou d’appels d’offres avec des obligations écologiques. Les différentes instances politiques, quant à elles, ont le devoir de soutenir la filière écologique de la construction, notamment en axant l’aménagement du territoire sur la production locale et les courtes chaînes d’approvisionnement ainsi que sur les débouchés des résidus de chantier. Enfin, ces changements ne seront possibles que si les professionnels de la construction reçoivent ou détiennent les habiletés et les savoirs faire requis pour modifier cette industrie.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Hélène Fugèrefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectMatériaux de construction écologiquesfr
dc.subjectEnvironnementfr
dc.subjectÉcoabordabilitéfr
dc.subjectIndustrie de la constructionfr
dc.subjectAnalyse de cycle de viefr
dc.subjectMunicipalitésfr
dc.subjectÉnergie grisefr
dc.subjectÉcoconstructionfr
dc.subjectÉcomatériauxfr
dc.titleAnalyse des freins et des leviers à l'utilisation des matériaux de construction écologiques dans les territoires municipaux du Québecfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Marie-Hélène Fugère
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Marie-Hélène Fugère