Show simple document record

dc.contributor.advisorGrenier, Benoît
dc.contributor.authorNadeau, Emmanuelfr
dc.date.accessioned2021-03-11T20:51:37Z
dc.date.available2021-03-11T20:51:37Z
dc.date.created2021fr
dc.date.issued2021-03-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/18265
dc.description.abstractAlors que les populations rurales de la Nouvelle-France s’occupent de la préparation de leurs propres aliments, les habitants de Québec sous l’Ancien Régime se fient beaucoup aux artisans alimentaires pour leur production de pain et de viande ainsi que parfois de repas et de pâtisseries. En raison de leur importance vitale, ces artisans sont lourdement règlementés par l’État afin de s’assurer qu’ils remplissent constamment leurs fonctions de façon satisfaisante et en respect des normes sanitaires. Cependant, malgré cette importance, ces artisans de la capitale coloniale, soient les bouchers, les boulangers, les cuisiniers, les traiteurs et les pâtissiers, n’ont jamais fait l’objet d’une étude. La présente recherche permet d’approfondir notre connaissance de ce groupe à travers l’analyse des 41 artisans alimentaires présents dans les recensements de la ville de Québec de 1716 et 1744. Ce sont les bouchers qui réussissent à accroître la taille de leur entreprise ainsi qu’à accumuler des assises foncières alors que les boulangers ont tendance à offrir de plus grands douaires. Les artisans alimentaires sont un peu plus alphabétisés que la population générale et certains artisans sont parrains des enfants de plusieurs individus. Quelques artisans, notamment les bouchers, connaissent une forte mobilité sociale vers le haut. Finalement, nous déterminons que les boulangers réussissent très bien leur reproduction familiale, notamment en analysant les mariages et les carrières de leurs enfants. En somme, ce mémoire contribue à la connaissance de la société de la Nouvelle-France et de la ville de Québec à un moment tournant de son histoire par l’étude d’un groupe socio-professionnel jusqu’ici négligé.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Emmanuel Nadeaufr
dc.rightsAttribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/ca/*
dc.subjectNouvelle-Francefr
dc.subjectQuébecfr
dc.subjectArtisans alimentairesfr
dc.titleLe statut socio-économique des artisans alimentaires de la ville de Québec en Nouvelle-France au XVIIIe sièclefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Emmanuel Nadeau
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Emmanuel Nadeau