Show simple document record

dc.contributor.advisorCharette, Virginie
dc.contributor.advisorShramchenko, Vasilisa
dc.contributor.authorCutimanco, Miguelfr
dc.date.accessioned2021-02-24T15:15:03Z
dc.date.available2021-02-24T15:15:03Z
dc.date.created2021fr
dc.date.issued2021-02-24
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/18241
dc.description.abstractCette thèse comporte trois sujets indépendants appartenant à la physique mathématique: les variétés de Frobenius, la fonction tau de Schlesinger et la récursion topologique. Les variétés de Frobenius, introduites par Dubrovin expriment la géométrie d'un système d'équations différentielles dit système WDVV (Witten-Dijkgraaf-Verlinde-Verlinde). La construction de Dubrovin donne une façon de calculer une solution de ce système correspondant à la variété de Frobenius construite sur les espaces de Hurwitz. Dans cette thèse nous avons élaboré des exemples de variétés de Frobenius issues de la construction de Dubrovin en produisant de nouvelles solutions explicites du système WDVV. Notre deuxième sujet se trouve aussi dans le domaine des systèmes intégrables. Considérons une équation différentielle matricielle linéaire ayant un nombre fini de singularités dans le plan complexe. Une solution à un tel système n'est pas univoque, son prolongement analytique autour des singularités se transforme par multiplication par des facteurs matriciels appelés monodromies de la solution. Le système de Schlesinger est un système d'équations aux dérivées partielles qui donne la dépendance des coefficients du système linéaire sur les positions des singularités afin que la monodromie du système linéaire original soit préservée. Un objet associé à chaque solution du système de Schlesinger est la fonction tau. Dans cette thèse, nous considérons les solutions au système de Schlesinger trouvées par Kitaev-Korotkin et Dragovic-Shramchenko et nous formulons la conjecture que la fonction tau associée à la solution de Dragovic-Shramchenko coïncide avec la fonction tau de Kitaev-Korotkin. Le troisième sujet consiste en une application de la récursion topologique d'Eynard-Orantin. La récursion est utilisée pour générer des quantités qui sont d'importance significative en physique et en mathématique pour plusieurs choix de courbes algébriques. Nous nous sommes concentrés sur la courbe y=x²-c² car sa quantisation correspond à l'équation de Schrödinger pour l'oscillateur harmonique. Nous avons démontré que la récursion topologique appliquée à ce système génère le dévelopement WKB de la fonction d'onde de l'oscillateur harmonique quantique.fr
dc.language.isofrefr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Miguel Alfredo Cutimanco Pandurofr
dc.subjectSurface de Riemannfr
dc.subjectVariété de Frobeniusfr
dc.subjectSystème WDVVfr
dc.subjectMonodromiefr
dc.subjectÉquation de Schrödingerfr
dc.subjectFonction tau isomonodromiquefr
dc.subjectRécursion topologique d'Eynard-Orantinfr
dc.titleLes prépotentiels de variétés de Frobenius, la fonction τ isomonodromique et l'espace des courbes hyperelliptiquesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineMathématiquesfr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record