Show simple document record

dc.contributor.advisorLefebvre, Guy
dc.contributor.authorCouture, Chantal
dc.date.accessioned2021-02-12T16:44:45Z
dc.date.available2021-02-12T16:44:45Z
dc.date.created1994
dc.date.issued1994
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/18040
dc.description.abstractLes travaux réalisés dans le cadre de cette étude visent à mettre au point un procédé de traitement par électrocinétique de sols contaminés au plomb, à développer un traitement par lessivage applicable à ces sols et à comparer le rendement des deux types d'essais. Le programme expérimental comporte un total de onze essais par électrocinétique et de huit essais par lessivage. Les deux types d'essais sont réalisés en laboratoire, dans des cellules unidimensionnelles. Le contaminant est introduit sous forme de nitrate de plomb dans trois sols naturels différents, soient deux sables silteux de la région de l'Estrie (Québec, Canada) ainsi que la kaolinite de Georgie (É.U.). Cette étude a démontré que la composition chimique des sols et leur capacité tampon sont des facteurs importants autant pour la rétention du plomb dans le sol que pour l'efficacité des deux types de traitement utilisés. Le traitement par lessivage s'ajuste relativement facilement aux différents types de sol car une gamme impressionnante de solutions chimiques peut être utilisée pour extraire les contaminants des sols. Ainsi, le choix de solutions appropriées a permis d'obtenir d'excellents niveaux de décontamination pour les trois types de sol testés. Par contre, le traitement par électrocinétique est limité par la capacité tampon des sols. Le seul essai réalisé en favorisant la solubilisation du plomb en milieu basique n'a pas démontré l'efficacité de cette stratégie. Cette étude a tout de même permis de développer deux traitements électrocinétiques (acide acétique, acide nitrique) très performants pour les sols ayant une faible capacité tampon. Bien que le traitement par lessivage soit plus flexible au niveau chimique, il l'est beaucoup moins au niveau granulométrique car il ne s'applique pas aux matériaux imperméables. Par ailleurs, le traitement par électrocinétique minimise les volumes de liquides requis, permet de récupérer le plomb sous forme solide à même la cellule, et enfin, demeure très efficace pour les matériaux fins peu perméables.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Chantal Couture
dc.subjectPlomb
dc.subjectAspect de l'environnement
dc.subjectSols
dc.subjectPollution
dc.titleEfficacité comparative de l'électrocinétique et d'un simple lessivage pour le traitement de sols contaminés au plomb
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie civil
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record