Show simple document record

dc.contributor.advisorBigando, Eva
dc.contributor.authorBrisson-Mercure, Camillefr
dc.date.accessioned2021-02-01T16:56:23Z
dc.date.available2021-02-01T16:56:23Z
dc.date.created2021fr
dc.date.issued2021-02-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17914
dc.description.abstractL’objectif principal de cet essai est d’analyser si le quartier Parc-Extension à Montréal peut être requalifié en un quartier durable sans en perturber sa dimension sociale. En premier lieu, une mise en contexte présente les enjeux environnementaux et sociaux qui affectent les espaces urbains. En effet, si les villes doivent faire face à des problématiques environnementales fortes liées notamment à l’étalement urbain, l’imperméabilisation des sols, la progression des îlots de chaleur urbains, la gestion de l’eau et la perte de la biodiversité, la requalification d’un quartier défavorisé comme Parc-Extension en un quartier durable peut être une solution pour contribuer à limiter ces effets. Néanmoins, il convient d’être attentif aux enjeux sociaux qui caractérisent les espaces urbains et plus particulièrement au phénomène d’embourgeoisement spécifique aux quartiers faisant l’objet de requalification et qui peut se traduire par une éviction des communautés défavorisées pionnières remplacées par une population plus aisée capable d’assumer l’augmentation des coûts du logement. En ce sens, il est essentiel de bien définir ce qu’est un quartier durable, en regard des trois dimensions : économique, environnementale et sociale du développement durable. Différents concepts associés au développement urbain durable à l’échelle de la ville et du quartier sont ainsi passés au crible. Il s’ensuit une présentation des outils règlementaires et de planification, à différentes échelles, de l’urbanisme durable montréalais et l’analyse de trois exemples de projets de quartiers durables existants ou en cours, en Europe et au Québec. C’est sur cette base qu’est enfin conduite l’analyse du quartier Parc-Extension. Elle commence par une présentation du contexte géographique, environnemental et social de Parc-Extension et notamment les effets sur le quartier du processus de gentrification amorcé suite à l’arrivée du nouveau campus MIL de l’Université de Montréal et de ses étudiants. Une analyse des potentialités de Parc-Extension en tant que futur quartier durable est ensuite réalisée. Elle est menée sur la base des outils de planification urbaine existants et des différents plans d’action programmés à court et moyen termes susceptibles de conduire à sa requalification en quartier durable, selon la grille d’analyse Objectif écoquartiers proposée par Vivre en Ville. Enfin, quelques limites et recommandations sont émises concernant l’intégration de l’enjeu social dans cette démarche de requalification vers un quartier plus durable compte tenu du manque grandissant de logements sociaux et abordables pour la communauté du quartier.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Camille Brisson-Mercurefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectParc-Extensionfr
dc.subjectCollectivité viablefr
dc.subjectGentrificationfr
dc.subjectQuartier durablefr
dc.subjectÉtalement urbainfr
dc.subjectUrbanisme durablefr
dc.subjectEmbourgeoisementfr
dc.subjectDurabilitéfr
dc.subjectRequalificationfr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.titleAnalyser la potentialité d'une requalification en un quartier durable pour Parc-Extensionfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Camille Brisson-Mercure
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Camille Brisson-Mercure