Show simple document record

dc.contributor.advisorGaron, Suzanne
dc.contributor.authorLarocque-Tourangeau, Fannyfr
dc.date.accessioned2020-10-27T19:07:00Z
dc.date.available2020-10-27T19:07:00Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-10-27
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17689
dc.description.abstractIl est acquis que le vieillissement de la population québécoise amène son lot de problèmes sociaux qui se transpose autant au niveau des juridictions de la province que de celles des municipalités. Néanmoins, depuis 2008, le programme Municipalités Amies Des Ainés (MADA) permet de s'intéresser de plus en plus aux actions locales qui ont pour but de répondre aux défis rattachés au vieillissement de la population (Everingham et al., 2009; Guide MADA-Québec, 2020). Le modèle du vieillissement actif promu par MADA encourage notamment la participation d'ainés dans une optique d'approche participative et de développement des communautés. Ainsi, des ainés peuvent jouer le rôle d'acteurs de changement (AC) dans les réponses apportées aux problèmes sociaux. Dans le cadre de MADA, la responsabilité du changement est partagée entre divers acteurs. Ce projet de recherche jette un nouveau regard sur le modèle proposé par Komives, Wagner & Associates (2017). La perspective du « social change model of leadership development » portée par ces auteurs offre une vision unique de rôles des AC. Le modèle se base sur trois ensembles de valeurs soit des valeurs individuelles, des valeurs de groupe et des valeurs sociales. Mises toutes ensemble, ces valeurs permettent d'atteindre un leadership qui est un processus ciblé et collaboratif, entrainant un changement social (Komive et al., 2017). Ce modèle s'appuie sur deux prémisses. La première stipule que le leadership est la résultante de l'action vers un changement social. Autrement dit, on ne nait pas leader, mais on le devient! La deuxième prémisse, tout aussi importante, est que le changement a comme finalité l'amélioration des conditions sociales. Un changement ne se juge qu'à l'aune de l'amélioration des conditions de vie des communautés. Cette recherche exploratoire permet de mieux saisir comment la représentation du vieillissement vécu par les participants influence le processus de décisions et la participation dans une expérience de développement des communautés telle que MADA. La question principale du projet de recherche est la suivante : Comment les représentations du vieillissement influencent-elles la participation citoyenne des agents de changement impliqués dans les MADA ? C’est au travers de trois questions que s’articule le projet de maitre. Dans un premier temps, nous explorons comment les répondants définissent le vieillissement et la vieillesse. Dans un deuxième temps, ces perceptions ont été mises en lien avec le concept de participation citoyenne qui est appuyé par la littérature grise et scientifique. Finalement, nous tentons de mieux comprendre comment les ainés acteurs de changement ont perçu leur leadership dans les MADA et les différents groupes dans lesquels ils se sont impliqués. Cette recherche exploratoire favorise donc une meilleure compréhension de plusieurs éléments en lien avec la question de recherche principale. La méthodologie exploratoire inspiré de la méthode de la théorisation ancrée permet d’ajuster nos entrevues et d’être en contact avec la réalité de nos participants. Les entretiens semi-dirigés auprès de 12 participants permettent de faire ressortir les caractéristiques des différents types d'implication et d'observer comment la perspective individuelle du leadership s'arrime avec la perspective de groupe et de la communauté pour créer un leadership collaboratif. D’abord, de nos résultats, il importe de rapporter que les participants ainés ne se sentent pas vieux, bien qu’ils réalisent qu’ils vieillissent. Cette perception est importante, car elle démontre que la vieillesse n’est plus seulement vu comme une période d’attente et de repos. Les ainés s’impliquent et participent dans leur communauté. L'exploration de la définition de la participation citoyenne au travers du parcours de vie et du vécu expérientiel d'implication des AC permet donc de mieux préciser notre question principale et les champs d’action des ainés dans leur communauté. Souvent impliqués dans des organismes qui œuvrent pour la tranche d’âge des ainés, ces derniers sont à la fois dans des domaines sportifs, sociaux, culturels et communautaires. Le cadre théorique du modèle du changement social et du développement du leadership nous aide donc à porter un regard sur les différents aspects pour saisir les valeurs, les buts des AC ainés et comment leurs représentations du vieillissement les conduisent à prendre des décisions qui favoriseront la résolution des problèmes sociaux tels que l'isolement social. Seront-ils plus enclins à développer différentes actions pour permettre aux ainés de demeurer le plus longtemps possible dans leur chez-soi, comme le souhaitent une très grande majorité d'ainés (Ministère de la famille et des ainés, 2008)?fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Fanny Larocque-Tourangeaufr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectVieillissement de la populationfr
dc.subjectLeadershipfr
dc.subjectReprésentationfr
dc.subjectVieillessefr
dc.subjectGroupefr
dc.subjectCommunautéfr
dc.subjectChangement socialfr
dc.titleComment les représentations du vieillissement influencent-elles la participation citoyenne des agents de changement impliqués dans les MADA?fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineTravail socialfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Serv. soc.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Fanny Larocque-Tourangeau
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Fanny Larocque-Tourangeau