Show simple document record

dc.contributor.advisorCadieux, Nathalie
dc.contributor.authorGodbout, Sarah-Maudefr
dc.date.accessioned2020-10-13T21:29:00Z
dc.date.available2020-10-13T21:29:00Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-10-13
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17663
dc.description.abstractDepuis sa fondation en 1996, les demandes effectuées au Programme d’aide aux membres du Barreau du Québec (PAMBA) ne cessent d’augmenter (120 la première année à 1157 en 2016) (PAMBA, 2006, 2016). Une étude récente de Cadieux, Cadieux, Youssef, Gingues et Godbout (2019), a d’ailleurs permis de démontrer que plus de 40% des avocats du Québec souffriraient de détresse psychologique. De plus, Hill (1998), a mis en évidence que les avocats et les juges seraient six fois plus à risques d’idées suicidaires dues à la détresse, et les avocats trois fois plus à risque de développer une dépendance à l’alcool ou aux drogues. Bien que divers modèles se soient intéressés à la détresse psychologique au travail au fil des années (Demerouti, Bakker, Nachreiner et Schaufeli, 2001; Karasek, 1979; Karasek et Theorell, 1990; Siegrist, 1996), ces derniers peinent à cerner les causes de la détresse, chez les travailleurs, dans sa globalité dû à leur manque de reconnaissance pour les déterminants du stress issus des différentes sphères de vie hors travail et individuelles de l’individu (Cadieux, 2012; Marchand, 2004). Bien que la détresse psychologique semble présente chez les avocats québécois (Cadieux et al., 2019), peu d’études se sont intéressées aux facteurs de risque et de protection de la détresse chez ces derniers. Néanmoins, une étude de Cadieux et Gladu-Martin (2016) aurait permis de soulever l’apport potentiel de certaines compétences individuelles sur la détresse psychologique des avocats au travail. Ce mémoire s’inscrit, donc, dans la phase II d'un projet de recherche en association avec le Barreau du Québec (Cadieux et al., 2019), et vise à déterminer les rôles directs et indirects des compétences (assertiveness, coping, self-leadership et détachement psychologique) sur la détresse, ainsi que l’impact des facteurs mésosociaux (organisationnels et hors travail) et microsociaux (individuels) sur celle-ci. Les données utilisées au fin des analyses de ce mémoire, et dans le but de répondre aux objectifs de recherche, sont tirées d’un projet de recherche réalisé en partenariat avec le Barreau du Québec sorti en 2019 (Cadieux et al., 2019). Un questionnaire autoadministré (via la plateforme surveymonkey) a ainsi été envoyé à l’ensemble des avocats du Québec. Ce questionnaire a été bâti à l'aide d’échelles de mesures adaptées, traduites, et construites aux fins de cette recherche. Les échelles ont été validées à l’aide d’analyses factorielles (via SPSS), et confirmatoires (via AMOS), pour des alphas de Cronbach supérieurs à 0,700. Dans le cadre du présent mémoire, l’échantillon final comprend 814 avocats, issus de différents domaines de pratiques, qui ont répondu à l’ensemble des variables ciblées dans le questionnaire. Des analyses de régressions et d’interactions ont été effectuées afin de déterminer les différentes relations significatives des compétences, facteurs mésosociaux et microsociaux avec la détresse. Les résultats ont permis de répondre partiellement aux objectifs de recherche. Ainsi, l’assertiveness, les stratégies de coping, et le détachement psychologique permettraient de diminuer le niveau de détresse psychologique lorsque les facteurs mésosociaux sont considérés. De son côté, le self-leadership rehausserait la détresse psychologique lorsque l’ensemble des facteurs mésosociaux et microsociaux sont considérés. Finalement, en évaluant les dix interactions significatives avec l’ensemble des facteurs étudiés, seule l’interaction entre l’assertiveness et le manque de ressources au travail est demeurée significative. Les résultats ont aussi permis de déterminer l’apport de certains facteurs mésosociaux et microsociaux sur la détresse psychologique des avocats du Québec. Ainsi, par l’évaluation simultanée des différentes variables, ce mémoire se veut une réponse aux limites des modèles précédents et vient renforcir l’importance de prendre en considération l’ensemble des déterminants du stress issus des diverses sphères de la vie de l’avocats pour déterminer les causes de sa détresse psychologique. En effet, ce dernier est un tout multidimensionnel dont le niveau de stress peut être influencé par maints facteurs issus de son environnement, ou des caractéristiques personnelles qui le constituent (Cadieux, 2012; Marchand, 2004).fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sarah-Maude Godboutfr
dc.subjectCompétences individuellesfr
dc.subjectDétresse psychologiquefr
dc.subjectAvocatsfr
dc.subjectAssertivenessfr
dc.titleRôles directs et indirects des compétences individuelles sur la détresse psychologique des avocats du Québecfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineManagement et gestion des ressources humainesfr
tme.degree.grantorÉcole de gestionfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record