Show simple document record

dc.contributor.advisorBen Amor, Mourad
dc.contributor.authorQI, Yonafr
dc.date.accessioned2020-09-22T17:05:12Z
dc.date.available2020-09-22T17:05:12Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-09-22
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17601
dc.description.abstractLes bâtiments occasionnent de nombreux impacts environnementaux tout au long de leur cycle de vie et se positionnent comme un enjeu capital de la lutte dans les problématiques environnementales actuelles. Face à l'urgence climatique, une demande et une volonté d'agir sur les enjeux environnementaux se font de plus en plus sentir auprès de la population, conduisant notamment à se diriger vers des alternatives plus durables. Ce changement de paradigme s'observe dans le secteur du bâtiment par une transition progressive vers des bâtiments à faibles émissions ou bâtiments autonomes depuis 1990. Les structures autonomes se présentent comme une solution adéquate à la problématique environnementale relative à l'industrie du bâtiment. En effet, ces structures s'alignent avec la nature afin de répondre aux besoins essentiels en eau, en électricité et en nourriture, tout en limitant les impacts écologiques. Toutefois, le contexte énergétique et hydrique favorable du Québec ainsi que les installations, les matériaux et les connaissances spécifiques additionnels amènent à se questionner sur la pertinence de ces structures sur le territoire. L'objectif de cet ouvrage est d'évaluer les impacts environnementaux d'une maison autonome au Québec, afin d'identifier si de potentiels avantages pourraient en découler par rapport aux maisons traditionnelles. Après un état des lieux du secteur de la construction et du bâtiment et une présentation des habitations autonomes et de leurs enjeux dans les climats froids, une analyse de cycle de vie comparative des impacts environnementaux des deux structures évalue de plus grands impacts pour la structure traditionnelle avec des écarts variant entre 20% et 70% selon les catégories d'impact. De même, dépendamment des matériaux utilisés, une analyse de contribution de phase révèle une plus grande contribution de la phase de construction pour la structure conventionnelle et de la phase de maintenance pour la structure autonome au niveau de leurs impacts environnementaux. Une analyse complémentaire de durabilité vient confirmer ces résultats via une grille d'analyse et conclut une meilleure durabilité pour la structure autonome. Suite aux résultats obtenus, des recommandations sont émises en vue de réduire les impacts associés aux habitations conventionnelles, dont le choix de la superficie, l'acquisition d'appareils moins énergivores et l'utilisation de matériaux écologiques lors de la construction et des rénovations. Des suggestions ont également été formulées dans le but d'optimiser les habitations autonomes compte tenu du contexte québécois, notamment privilégier une conception simple pour des questions de réalisation technique, se concentrer sur le choix des matériaux et s'orienter provisoirement vers un mode d'habitation solaire passif, vu les ressources renouvelables actuelles du pays. Enfin, des recommandations sont destinées aux occupants, notamment sur leur mode de vie de manière à réduire les impacts liés à leurs consommations comme l'achat local et la production durable. Ainsi, cet ouvrage met en évidence la nécessité de se tourner vers des alternatives plus résilientes et d'initier le changement vers une société durable.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Yona Qifr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectBâtiment durablefr
dc.subjectMaison autonomefr
dc.subjectAnalyse de cycle de viefr
dc.subjectDurabilitéfr
dc.subjectImpactsfr
dc.subjectGaz à effet de serrefr
dc.subjectRésiliencefr
dc.subjectChangements climatiquesfr
dc.titleAnalyse comparative environnementale du cycle de vie d'une maison autonome et une maison traditionnelle dans le contexte québécoisfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.grantotherUniversité de technologie de Troyesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Yona Qi
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Yona Qi