Show simple document record

dc.contributor.advisorCyr, André
dc.contributor.authorMcDuff, Julie
dc.date.accessioned2020-09-18T13:24:35Z
dc.date.available2020-09-18T13:24:35Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.isbn0612155145
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17529
dc.description.abstractIl est généralement reconnu que les pesticides organophosphorés (OP's) provoquent une inhibition de l'acétylcholinestérase (AChE) cérébrale. Parmi les conséquences reliées à cette réduction de l'activité cholinergique, on observe une chute de température corporelle temporaire qui survient peu après l'intoxication. Le but de cette étude est d'évaluer l'influence de la température environnementale sur l'ampleur de l'inhibition de l'AChE et de l'hypothermie provoquées par une exposition au diméthoate (un OP). Pour ce faire, nous avons testé un spectre de températures ambiantes allant de -5 °c à 35 °C ainsi que l'effet de trois doses de diméthoate chez l'Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris). Nos résultats montrent que les oiseaux ayant reçu les deux doses les plus élevées présentent une inhibition plus prononcée de l'AChE lorsque la température ambiante est chaude ou froide. La relation entre la température et l'activité cholinergique est donc en forme de cloche. À la dose la plus faible, aucune réduction de l'activité cholinergique n'a été observée. L'hypothermie est également influencée par la température ambiante selon une relation linéaire de pente positive. Les oiseaux subissent une hypothermie plus prononcée à température froide qu'à température chaude. L'activité de I'AChE cérébrale et l'hypothermie sont corrélées significativement selon une intensité moyenne (r = 0,58). La méthode du suivi de l'hypothermie par un émetteur thermosensible s'avère ainsi une méthode prometteuse pour le diagnostic d'une exposition aux pesticides. Puisque l'influence de la température ambiante est significative sur l'ampleur des impacts découlant d'une intoxication au diméthoate, alors elle devrait être considérée lors de l'utilisation de ce produit en milieu naturel. Lors de températures environnementales extrêmes, les utilisateurs devraient éviter l'utilisation du diméthoate ou alors, réduire la concentration appliquée.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Julie McDuff
dc.subjectÉtourneaux
dc.subjectPesticides
dc.subjectEffets physiologiques
dc.subjectToxicité
dc.titleL'influence de la température environnementale sur la température corporelle et l'acétylcholinestérase cérébrale de l'étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) exposé au diméthoate
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record