Show simple document record

dc.contributor.advisorBallivy, Gérardfr
dc.contributor.authorPalardy, Daniellefr
dc.date.accessioned2014-05-15T12:27:41Z
dc.date.available2014-05-15T12:27:41Z
dc.date.created2002fr
dc.date.issued2002fr
dc.identifier.isbn0612805409fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1737
dc.description.abstractDurant les dernières années, la méthode d'injection de coulis a beaucoup évolué, s'est raffinée techniquement permettant l'amélioration de son efficacité et de sa reconnaissance dans le milieu du génie civil. Un des nombreux éléments de cette évolution est l'utilisation de l'informatique sur le terrain pour le contrôle et le suivi des opérations. Cependant, l'injection reste pour l'essentiel une méthode intuitive, basée sur l'expérience des concepteurs et des opérateurs. En effet, la conception finale d'une campagne d'injection est réalisée selon les caractéristiques du milieu qui représentent des données très variables. Aucun système n'est offert actuellement afin de concevoir un programme d'injection proprement dit tel que raisonné par un expert du domaine. Pourtant, l'optimisation des solutions, la réduction des coûts en chantier et l'élimination des choix inadaptés nécessitent une méthodologie, un devis spécifique concernant les composantes du coulis, les méthodes de travail, les conditions opératoires et ce, en fonction des données de terrain. Dans le domaine informatique, seuls les systèmes à base de connaissances permettent de travailler avec l'incertain et des données empiriques tels que rencontrés en injection. L'application de ces systèmes à l'injection de coulis semble une perspective très prometteuse. Précédant la création proprement dite du système à base de connaissances, le savoir-faire et les connaissances dans le domaine de l'injection doivent être structurés suivant une approche méthodologique. C'est-à-dire mettre sur papier le raisonnement, qui se fait de manière automatique ou inconsciente chez un expert du domaine, pour en arriver à une solution adaptée aux conditions du terrain. C'est cette partie du développement, appliquée aux milieux fissurés, qui a été étudiée au cours de cette thèse. Plus particulièrement, la fonction principale de l'approche méthodologique proposée est de définir certaines variables techniques (composantes du coulis, méthodes de forage et d'injection, paramètres de contrôle en chantier) selon les variables disponibles du milieu (rocher, structures de béton ou de maçonnerie) où seront exécutés les travaux. Ainsi, un des objectifs est la structuration des variables du milieu par une hiérarchisation suivant leur importance sur la qualité de l'injection et l'attribution de valeurs possibles à ces variables. Enfin, l'approche méthodologique a été validée à l'aide de cas pratiques où la candidate a intervenu personnellement en tant qu'experte et a été en partie intégrée dans un programme informatique rendant plus concrète et accessible la structuration des connaissances réalisée.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Danielle Palardyfr
dc.titleContribution au développement d'un système de base de connaissances pour l'ingénierie des injections de coulis en milieux fissurésfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineGénie civilfr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record