Show simple document record

dc.contributor.advisorMétayer, Christine
dc.contributor.advisorDion, Nicholas
dc.contributor.authorDieleman O'Donnell, Vincentfr
dc.date.accessioned2020-09-11T14:19:47Z
dc.date.available2020-09-11T14:19:47Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-09-11
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17351
dc.description.abstractEn France, c’est au XVIIIe siècle, ou au siècle des Lumières que la participation intellectuelle à la haute société a connu son apogée. Être un homme de lettres signifiait participer à une communauté hiérarchisée, constituée d’élites sociales et culturelles dont les pratiques et les représentations du monde influençaient le comportement, l’image de soi et l’identité sociale des écrivains. Pour être accepté par cette communauté, il fallait démontrer sa capacité à se conformer aux normes de comportement social de l’élite. En retour, cette participation renforçait et pérennisait les valeurs et les représentations partagées par les aristocrates et les gens de lettres. De ce fait, les gens de lettres se révèlent des témoins exceptionnels des tensions du siècle des Lumières qui opposent la vie publique et la vie privée, la protection et l’autonomie, la sociabilité et la solitude. Il s’agit pour nous d’observer les enjeux de la construction, de l’adaptation et de la représentation identitaire chez les écrivains français de la seconde moitié du XVIIIe siècle à partir du cas de Charles Palissot de Montenoy. On remarque dans un premier temps que la façon dont les écrivains conçoivent et représentent leurs identités et leur statut d’homme de lettres est bien plus ancrée dans le passé qu’elle n’est tournée vers l’avenir. On constate ensuite que la sujétion à des protecteurs de haut rang, conférant ressources matérielles et symboliques, constituait la condition même de l’indépendance pour les auteurs de cette période. Enfin, le cas de Palissot jette un éclairage sur l’emploi de la polémique comme stratégie de carrière et comme moyen de construction et de publicisation identitaire.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Vincent Dieleman O'Donnellfr
dc.rightsAttribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/ca/*
dc.subjectCharles Palissot de Montenoyfr
dc.subjectXVIIIe sièclefr
dc.subjectLettresfr
dc.subjectReprésentationsfr
dc.subjectPatronagefr
dc.subjectPublicfr
dc.subjectPolémiquefr
dc.subjectSatirefr
dc.titleLe Satirique ou l’Homme dangereux : Charles Palissot, le public et les normes de la civilitéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Vincent Dieleman O'Donnell
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Vincent Dieleman O'Donnell