Show simple document record

dc.contributor.advisorVachon, Jean-François L.
dc.contributor.authorPilon, Anne-Catherinefr
dc.date.accessioned2020-09-02T19:56:20Z
dc.date.available2020-09-02T19:56:20Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-09-02
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17331
dc.description.abstractLes nombreux bienfaits de l’utilisation du vélo comme mode de déplacement dans les villes sont connus. Elle est bénéfique pour la santé mentale et physique, pour l’environnement, pour la vie sociale ainsi que pour le portefeuille tant des cyclistes et des gouvernements que de l’ensemble de la société. Est aussi connue l’urgence d’agir face à la crise climatique qui guette nos sociétés et dont les effets se font déjà ressentir. Malgré ces consensus, le taux d’utilisation du vélo à des fins utilitaires est aujourd’hui très bas à Sherbrooke, l’automobile étant de loin le moyen de transport privilégié par ses citoyennes et citoyens. Sherbrooke, comme toutes les autres municipalités du Québec, a des responsabilités et des pouvoirs en matière de popularisation du vélo utilitaire, que ce soit via l’aménagement de son territoire, les infrastructures et aménagements urbains qu’elle réalise, les règlements qu’elle adopte ou le contexte socio-politique dont elle est partie intégrante. Cette étude de cas exploratoire a pour objectif d’identifier les principaux facteurs, relatifs à ces différents champs d’action municipaux, favorables à l’adoption du vélo comme mode de déplacement quotidien par un plus grand nombre de Sherbrookoises et de Sherbrookois. Cette identification, bonifiée d’une analyse du contexte sherbrookois, vise à émettre des recommandations à la Ville de Sherbrooke. Notamment, la densité et la mixité d’occupation à l’intérieur du périmètre urbain, c’est-à-dire de limiter, voire éviter, le développement immobilier en périphérie de ce dernier, sont suggérées dans cet écrit. Il propose aussi de tenir compte des principaux générateurs et tronçons prioritaires de déplacement dans la planification du développement de la ville, mais également des infrastructures urbaines. Il recommande de diminuer l’espace réservé au stationnement automobile sur le territoire. Ensuite, il suggère de maximiser la sécurité et la rapidité des circuits cyclistes lors de la réalisation d’infrastructures et d’aménagements urbains. Du point de vue législatif, il est recommandé à la Ville de Sherbrooke d’apporter quelques modifications dans le but de limiter les restrictions imposées aux cyclistes, et au législateur québécois d’élargir leur protection, tant en matière de prévention qu’en matière d’indemnisation. Finalement, au niveau socio-politique, il est conseillé de sensibiliser la population en vue d’améliorer la relation entre cyclistes et automobilistes, d’accroître la volonté politique à l’égard du vélo, de veiller à une collaboration entre les différents services municipaux ainsi que d’allouer un financement permettant de déployer des projets relatifs au transport actif et d’encourager les citoyennes et les citoyens à utiliser ce mode de transport.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Anne-Catherine Pilonfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectVélofr
dc.subjectTransport actiffr
dc.subjectDéplacements utilitairesfr
dc.subjectMobilité active et durablefr
dc.subjectAménagement du territoirefr
dc.subjectUrbanismefr
dc.subjectInfrastructures et aménagements urbainsfr
dc.subjectMunicipalitésfr
dc.titleFavoriser l'adoption du vélo comme mode de déplacement utilitaire à Sherbrookefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Anne-Catherine Pilon
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Anne-Catherine Pilon