Show simple document record

dc.contributor.advisorNeale, Kenneth W.fr
dc.contributor.authorBizindavyi, Laurentfr
dc.date.accessioned2014-05-15T12:27:29Z
dc.date.available2014-05-15T12:27:29Z
dc.date.created2000fr
dc.date.issued2000fr
dc.identifier.isbn0612675823fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1715
dc.description.abstractLe travail qui est présenté ci-après a été réalisé dans le but de caractériser expérimentalement et analytiquement le comportement de l'interface entre le béton et le renforcement externe en polymères renforcés de fibres (PRFs). Du point de vue expérimental, un vaste programme d'essais a été réalisé et inclut entre autres, les essais préliminaires, les essais de flexion sur les poutres modifiées (poutres constituées de deux blocs de béton reliées dans la partie tendue par les barres de renfort et le renforcement externe, et par une rotule en zone comprimée) et les essais d'arrachement statiques et cycliques. Dans le cadre des essais préliminaires, il était question de caractériser les matériaux utilisés dans cette étude. Ainsi cette gamme d'essais comprenait les essais sur le béton frais (teneur en air, l'affaissement), les essais sur le béton durci, les essais de traction sur les barres d'acier, sur les coupons de PRF de verre et de résine époxyde (TYFOªS) et les essais de tractions statique et cyclique sur les coupons de PRF de carbone. Cette série d'essais a permis de déterminer ou d'estimer les propriétés comme la résistance, le module élastique, la déformation ultime et dans certains cas, le module de cisaillement (résine époxyde TYFOªS) et le coefficient de Poisson (PRFV, résine époxyde TYFOªS). Les essais de flexion sur les poutres modifiées avaient pour objectif d'étudier le comportement de l'interface entre le renforcement externe et le béton par la variation des paramètres tels que le mode de collage (plaque préfabriquée versus laminage sur place), la longueur des plaques et le nombre de plis. Dans le but de compléter les connaissances sur le comportement de l'interface, un montage pour effectuer des essais d'arrachement sur des joints à simple recouvrement a été conçu et réalisé dans notre laboratoire. Ce nouveau montage, dimensionné pour des chargements statiques atteignant 150 kN, offre une grande flexibilité. En effet, quatre essais d'arrachement consécutifs peuvent être effectués sur un même bloc de béton, minimisant ainsi la dispersion des résultats. En plus, des essais impliquant des joints faits d'autres matériaux peuvent être effectués sur le même montage. Les essais d'arrachement avaient pour objectif la détermination de la résistance d'adhérence et de la longueur d'ancrage. Les paramètres d'essais impliqués étaient essentiellement la méthode de collage, le nombre de plis, la largeur du joint, les longueurs collées, le type de matériau constituant la plaque, l'ajout d'ancrages additionnels dans le joint et le type de chargement. L'instrumentation de certains joints avec des jauges électriques a permis de suivre l'évolution de la distribution des déformations le long du joint et la tendance de la valeur moyenne de la contrainte de cisaillement dans le joint pendant toute la durée de chargement. Un système de LVDTs était conçu de façon à pouvoir isoler le glissement. Les résultats des essais d'arrachement sur le montage proposé, tant statiques que cycliques, sont stables et reproductibles."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Laurent Bizindavyifr
dc.titleÉtude expérimentale et analytique du comportement de l'interface entre les structures en béton armé et les plaques de renfort externes en polymères renforcés de fibresfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineGénie civilfr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record