Show simple document record

dc.contributor.advisorAdoul, Jean-Pierrefr
dc.contributor.authorJelinek, Milanfr
dc.date.accessioned2014-05-15T12:27:26Z
dc.date.available2014-05-15T12:27:26Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612671100fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1708
dc.description.abstractLes techniques modernes du codage de la parole à débit réduit cherchent à bien modéliser l'évolution du contenu spectral du signal de parole au lieu de représenter la forme d'onde temporelle. Le spectre à court terme laisse voir une enveloppe et, pour des sons voisés, une structure fine périodique. L'évolution du spectre de la parole est généralement lisse. Cette thèse présente trois projets concernant la modélisation du spectre pour le codage de parole à bas débit. Dans le premier projet, on introduit une nouvelle modélisation de l'enveloppe spectrale à partir des harmoniques de pitch. Comme la méthode de prédiction linéaire, cette méthode représente le filtre de synthèse sous la forme d'un filtre tout-pôle. On peut ainsi utiliser les algorithmes de quantification efficaces développés pour la PL. La performance de cette méthode, évaluée par des tests d'écoute informels, a été jugée en générale [i.e. général] meilleure que la performance de la PL. Le deuxième projet concerne le problème de l'interpolation des paramètres décrivant l'enveloppe spectrale pour des codeurs ACELP. Traditionnellement, les paramètres spectraux sont interpolés une fois par sous-trame. Dans ce travail, on introduit une technique d'interpolation des paramètres spectraux aux intervalles plus petits que ceux de la sous-trame, ce qui permet une évolution plus lisse de l'enveloppe spectrale. La qualité de la parole synthétisée a été évaluée par des tests objectifs et subjectifs. Bien que le RSB ait diminué, la qualité subjective a été jugée légèrement supérieure quand on interpolait des paramètres spectraux aux intervalles plus courts que la longueur de sous-trame. Le troisième projet présente une modification de la transformation SAW. Cette transformation a pour effet une mise en forme du bruit de quantification de façon qu'il soit masqué non seulement par l'enveloppe spectrale de la parole mais aussi par la structure fine du spectre. La méthode modifiée supprime une faible distorsion introduite par le traitement par la SAW et la SAW inverse et diminue en même temps le délai de traitement.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Milan Jelinekfr
dc.titleModélisation spectrale et compression de parole à bas débitfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineGénie électriquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record