Show simple document record

dc.contributor.advisorCadieux, Nathalie
dc.contributor.authorGingues, Martinefr
dc.date.accessioned2020-05-15T15:25:02Z
dc.date.available2020-05-15T15:25:02Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-05-15
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/17028
dc.description.abstractLe présent mémoire vise à examiner d’un point de vue multidimensionnel les déterminants de la détresse psychologique chez les femmes avocates membres du Barreau du Québec, et ce, comparativement à leurs homologues masculins. Le mémoire poursuit également l’objectif de comprendre les effets directs et indirects du modèle d’heures facturables sur la détresse psychologique. En effet, les avocat(e)s seraient à haut risque de vivre de la détresse psychologique et cette réalité serait particulièrement vraie pour ceux et celles qui oeuvrent en cabinet privé et où le modèle d’affaires axé sur les heures facturables est fréquemment utilisé. Ce modèle d’affaires ajouterait à la pression ressentie, notamment en allongeant le nombre d’heures travaillées. Ainsi, les heures facturables peuvent alimenter le conflit travail-vie personnelle, et ce, particulièrement chez les femmes, dont le rôle dans la sphère familiale est encore prépondérant. Afin de mieux comprendre le rôle joué par le genre et par le modèle d’heures facturables sur la détresse psychologique, le modèle conceptuel proposé est inspiré du modèle théorique général d’analyse de la santé mentale de Marchand (2004) et du modèle théorique exploratoire proposé quant à la détresse psychologique chez les avocat(e)s membres du Barreau du Québec de Cadieux et Gladu-Martin (2016) qui considèrent un ensemble de facteurs issus de différentes sphères de vie d’un individu pour expliquer la détresse psychologique. À partir de ce modèle conceptuel multidimensionnel, trois hypothèses ont été soulevées. La première indique que les facteurs organisationnels, hors travail et individuels et le modèle d’heures facturables contribuent directement et conjointement à l’explication de la détresse psychologique chez les femmes et les hommes avocat(e)s membres du Barreau du Québec. La seconde hypothèse postule que les relations entre les variables organisationnelles et hors travail, ainsi que la détresse psychologique, sont modérées par le modèle d’heures facturables chez les femmes et les hommes avocat(e)s membres du Barreau du Québec. Enfin, la troisième hypothèse vise à vérifier si les stresseurs issus des différentes sphères de vie d’un individu et le rôle modérateur du modèle d’heures facturables diffèrent selon le genre. Les trois hypothèses de recherche ont été testées à l’aide d’analyses de régression hiérarchique sur deux échantillons distincts, soit les femmes (n = 626) et les hommes (n = 246). Les résultats présentés au chapitre quatre sous la forme d’un article scientifique permettent de faire ressortir plusieurs stresseurs organisationnels, hors travail et individuels pour expliquer la détresse iv psychologique. D’une part, les résultats obtenus tendent à confirmer que les femmes seraient exposées à des risques différenciés par rapport à plusieurs stresseurs organisationnels et hors travail qui sont susceptibles de générer de la détresse psychologique. D’autre part, les résultats démontrent des effets directs et indirects des heures facturables sur la détresse psychologique. Les effets directs sont cependant seulement observés seulement chez les femmes tandis que les effets indirects, c’est-à-dire le rôle modérateur des heures facturables entre certains facteurs organisationnels, hors travail et la détresse psychologique, existent chez les femmes et chez les hommes. Le modèle d’affaires axé sur les heures facturables ne modère cependant pas les mêmes relations selon le sexe. Cela dit, les résultats soulignent non seulement l’importance d’aborder la détresse psychologique de façon différenciée selon le sexe, mais également d’approfondir la dynamique qui entoure le phénomène des heures facturables (p. ex., mécanismes sous-jacents et conditions de travail propres aux modèles d’affaires d’heures facturables). Finalement, les apports sur les plans théorique et pratique ainsi que les limites de la recherche sont abordés au chapitre cinq.fr
dc.language.isofrefr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Martine Ginguesfr
dc.subjectDétresse psychologiquefr
dc.subjectHeures facturablesfr
dc.subjectAvocatsfr
dc.subjectPsychological distressfr
dc.subjectLawyersfr
dc.subjectDéterminants de la santéfr
dc.subjectBillable hoursfr
dc.subjectSexefr
dc.titleComparaison entre les femmes et les hommes quant aux stresseurs à l'origine de la détresse psychologique chez les avocat(e)s québécois(es) : étude du rôle direct et indirect des heures facturablesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineManagement et gestion des ressources humainesfr
tme.degree.grantorÉcole de gestionfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record