Show simple document record

dc.contributor.advisorLesur, Olivier
dc.contributor.advisorTétrault, Jean-Pierre
dc.contributor.authorAit Si M'Hamed, Mohamedfr
dc.date.accessioned2014-04-30T15:53:52Z
dc.date.available2014-04-30T15:53:52Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/169
dc.description.abstractLa procédure de sevrage ventilatoire vise à réduire la durée de la ventilation mécanique (VM) et de minimiser les risques de complications. Il est donc important d’identifier les stratégies de sevrage ventilatoire (SV) qui aident le patient à récupérer, dans les plus brefs délais possibles, son autonomie respiratoire et se séparer de la VM. Le mode NAVA présente des avantages potentiels pouvant aider à améliorer la qualité et la vitesse du sevrage. Ce projet est une étude clinique randomisée menée en parallèle de phase pilote qui vérifie si le NAVA pourrait permettre au patient une bonne tolérance au sevrage ventilatoire (TSV) et réduire la durée de sevrage (DSV) en le comparant avec la stratégie classique qui se base sur le mode de ventilation spontanée avec aide inspiratoire (VSAI). Un nombre de 8 patients classés dans la catégorie de «sevrage difficile» sont inclus dans cette étude. Ils sont répartis en deux groupes. Le groupe A est sevré en mode conventionnel VSAI tandis que le groupe B est sevré avec le mode NAVA. Un sevrage ventilatoire réussi et bien toléré fini par séparer le patient de son ventilateur dans les plus brefs délais et avec une récupération soutenue de la respiration spontanée. Les principaux résultats de cette étude affichent une DSV de 2,48 jours chez le groupe sevré en NAVA versus 4,96 jours chez le groupe sevré en VSAI. Cette différence, est statistiquement non significative à cause du petit nombre de sujets inclus. Pour mesurer la TSV, les tendances des paramètres hémodynamiques et oxygénatoires ont été enregistrées. La charge du travail respiratoire a été évaluée en observant les tendances de P0.1 qui est inférieur à 4 cmH[indice inférieur 2]O chez les patients NAVA, l'indice f/Vt qui a la tendance d’augmenter à la fin de sevrage chez les patients VSAI et l'Eadi qui reste normale chez les patients NAVA. Nous avons conclu que les patients en sevrage difficile pourraient être sevrés avec le mode NAVA. Toutefois, aucune différence statistiquement significative notée lorsque le mode NAVA est comparé avec le mode conventionnel VSAI quant à la durée de sevrage et au degré de la tolérance.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mohamed Ait Si M'Hamedfr
dc.subjectVentilation mécaniquefr
dc.subjectSevrage ventilatoirefr
dc.subjectSevrage difficilefr
dc.subjectAide inspiratoirefr
dc.subjectNAVAfr
dc.titleÉvaluation du mode d’assistance ventilatoire NAVA dans le processus de sevrage ventilatoire chez les patients sous ventilation mécanique – Projet pilotefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record