Show simple document record

dc.contributor.advisorHeitz, Michèle
dc.contributor.authorAndrédou, Pierre
dc.date.accessioned2020-04-20T21:25:20Z
dc.date.available2020-04-20T21:25:20Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.isbn0315899441
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16889
dc.description.abstractLa présente étude s'inscrit dans un cadre d'activités de recherche qui visent à caractériser et valoriser les huiles lourdes résiduaires ABVB-81 par le développement et l'optimisation des méthodes de séparation et d'hydrocraquage de ces huiles. L'une des méthodes, la séparation par solubilité, a conduit à séparer l'huile lourde résiduaire en ses principaux constituants chimiques soit 0.4% de coke, 37.4% d'asphaltènes et 62.2% de maltènes. Les asphaltènes et les maltènes ont été également séparés en leurs sous-composés par la méthode de fractionnement par chromatographie séquentielle à élution de solvants. Ainsi, les maltènes ont été séparés en quatre fractions constituées respectivement de saturés, mono et di­aromatiques, polyaromatiques et de polaires. De même les asphaltènes ont été fractionnés en hydrocarbures lourds et polaires I, Il et III. Par ailleurs, l'optimisation de la sévérité réactionnelle par le contrôle de la température et du temps dans le procédé d'hydrocraquage a permis une conversion de 26.7% des asphaltènes en maltènes et une faible production de coke, 1.9%. L'hydrocraquage catalytique utilisant Ni comme catalyseur a favorisé une augmentation de 45.2% de la conversion des asphaltènes et limité la formation du coke à 1.7%. D'autre part, par la production élevée de H₂S, Ni réduit la présence du soufre dans l'huile lourde résiduaire. Une étude comparative de trois catalyseurs, sur la base de leur efficacité dans la conversion des asphaltènes en maltènes et la réduction du coke a conduit, par ordre de performance, au classement suivant: Ni > Fe > sans cat. > ZnCl₂. De nos résultats nous retenons que l'hydrocraquage, avec Ni, se révèle comme un procédé de valorisation de l'huile lourde résiduaire ABVB-81 par la conversion des asphaltènes en produits plus légers.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Pierre Andrédou
dc.subjectHydrocarbures
dc.subjectPétrole
dc.subjectRaffinage
dc.subjectOxydation
dc.titleHydroviscoréduction d'une huile lourde résiduaire ABVB-81
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie chimique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record