Show simple document record

dc.contributor.advisorVan Hulst, Robert
dc.contributor.authorCloutier, Isabelle
dc.date.accessioned2020-04-20T21:14:15Z
dc.date.available2020-04-20T21:14:15Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16879
dc.description.abstractL'utilisation de la tourbe et des tourbières est un concept qui existe depuis quelques décennies. Plusieurs études en Europe et en Amérique du Nord démontrent l'efficacité de la tourbe sèche et des tourbières pour le traitement des effluents d'eaux usées provenant de traitements secondaires. La tourbe est une excellente alternative au filtre conventionnel ou au champ d'épuration pour les résidences non reliées à un système d'égout. Les tourbières, quant à elles, permettent le traitement d'eaux usées de petites communautés qui n'ont pas les moyens d'installer des systèmes conventionnels. Le rendement du traitement est excellent pour les matières en suspension et pour l'azote. Cependant, le taux de fixation du phosphore reste faible. Les impacts reliés à l'utilisation des tourbières, en tant que traitement des eaux usées, sont des changements au sein des communautés floristiques. Aucun nouveau biotope n'apparaît mais des espèces eutrophes colonisent les tourbières au détriment des espèces oligotrophes.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Isabelle Cloutier
dc.subjectEaux usées
dc.subjectÉpuration
dc.subjectTraitement biologique
dc.titleUtilisation des tourbières dans le traitement des eaux usées domestiques des petites communautés au Québec
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durable
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Env.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record