Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorL'Espérance, André
dc.date.accessioned2020-04-17T19:58:44Z
dc.date.available2020-04-17T19:58:44Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16861
dc.description.abstractCe travail est consacré à la propagation sonore à l'extérieur dans un environnement naturel complexe, i.e. en présence de conditions réelles de vent, de gradient de température et de turbulence atmosphérique. Plus spécifiquement ce travail comporte deux objectifs. D'une part, il vise à développer un modèle heuristique de propagation sonore (MHP) permettant de prendre en considération l'ensemble des phénomènes météorologiques et acoustiques influençant la propagation du son à l'extérieur. D'autre part, il vise à identifier dans quelles circonstances et avec quelle importance les conditions météorologiques interviennent sur la propagation sonore. Ce travail est divisé en cinq parties. Après une brève introduction identifiant les motivations de cette étude (chapitre 1), le chapitre 2 fait un rappel des travaux déjà réalisés dans le domaine de la propagation du son à l'extérieur. Ce chapitre présente également les bases de l'acoustique géométrique à partir desquelles ont été développées la partie acoustique du modèle heuristique de propagation. En outre, on y décrit comment les phénomènes de réfraction et de turbulence atmosphérique peuvent être considérés dans la théorie des rayons. Le chapitre 3 présente le modèle heuristique de propagation (MHP) développé au cours de cet ouvrage. La première section de ce chapitre décrit le modèle acoustique de propagation, modèle qui fait l'hypothèse d'un gradient de célérité linéaire et qui est basé sur une solution hybride d'acoustique géométrique et de théorie des résidus. La deuxième section du chapitre 3 traite plus spécifiquement de la modélisation des aspects météorologiques et de la détermination des profils de célérité et des index de fluctuation associés aux conditions météorologiques. La section 3 de ce chapitre décrit comment les profils de célérité résultants sont linéarisés pour les calculs dans le modèle acoustique, et finalement la section 4 donne les tendances générales obtenues par le modèle. Le chapitre 4 décrit les campagnes de mesures qui ont été réalisées à Rock-Spring (Pennsylvanie, États-Unis) au cours de l'été 90 et à Bouin (Vendée, France) au cours de l'automne 91. La campagne de mesure de Rock-Spring a porté plus spécifiquement sur les effets de la réfraction alors que la campagne de Bouin a porté plus spécifiquement sur les effets de la turbulence. La section 4.1 décrit les équipements et le traitement des données météorologiques réalisées dans chaque cas et la section 4.2 fait de même pour les résultats acoustiques. Finalement, le chapitre 5 compare les résultats expérimentaux obtenus avec ceux donnés par le MHP, tant pour les résultats météorologiques que pour les résultats acoustiques. Des comparaisons avec un autre modèle (le Fast Field Program) sont également présentées.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© André L'Espérance
dc.subjectAcoustique appliquée
dc.titleModélisation de la propagation des ondes sonores dans un environnement naturel complexe
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineGénie mécanique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record