Show simple document record

dc.contributor.advisorTerrier, Philippe
dc.contributor.authorDesorneaux, Valériefr
dc.date.accessioned2020-03-04T21:17:05Z
dc.date.available2020-03-04T21:17:05Z
dc.date.created2020fr
dc.date.issued2020-03-04
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16757
dc.description.abstractLe concept de biomimétisme est une approche de développement d’innovations assez récente qui peut permettre de répondre aux enjeux de développement durable actuels. C’est à travers l’analyse de systèmes biologiques et le transfert de ces apprentissages à des systèmes technologiques que les conceptions sont créées. Le concept est encore peu utilisé et peu connu au Québec, particulièrement dans le domaine de développement de technologies durables. À ce jour, certains outils, tels que l’analyse de cycle de vie, ont été élaborés pour évaluer dans quelle mesure les innovations durables réduisent les impacts environnementaux. Néanmoins, ces outils ne permettent pas de déterminer si la durabilité peut être atteinte, notamment par la prise en compte des dimensions sociale et économique dans la démarche de conception. Par conséquent, l’objectif général de cet essai est d’analyser si la démarche de conception biomimétique, basée sur la norme ISO 18458, permet d’atteindre la durabilité. Afin de réaliser cette évaluation, il a été nécessaire de développer un outil d’analyse. Par la suite, la pertinence et l’efficacité de l’outil ont pu être testées à l’aide d’une étude de cas fictif. L’efficacité des systèmes de traitement des eaux usées étant un enjeu majeur au Québec, une conception bio-inspirée d’un système de traitement d’eaux usées fut élaborée pour l’étude de cas analysée. La démarche de conception de cette dernière fut basée sur la norme ISO 18458, suivant ainsi une méthodologie rigoureuse et internationalement reconnue. Cet essai a permis de faire ressortir plusieurs limites quant à la mise en œuvre du développement durable dans la démarche de conception d’innovations biomimétiques. Il serait donc recommandé de tenir compte des dix principes fondamentaux du biomimétisme dans la démarche de conception biomimétique présentée dans la norme ISO 18458. De plus, le Québec devrait investir dans la recherche et le développement dans ce domaine, de sorte que des plateformes québécoises d’échanges et de collaboration sur les connaissances acquises puissent être développées. Enfin, élaborer des indicateurs permettant d’identifier les avantages d’une approche de développement d’innovations basée sur le biomimétisme pour le développement durable semble essentiel.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Valérie Desormeauxfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectLoi sur le développement durablefr
dc.subjectBiomimétismefr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.subjectDémarche de conceptionfr
dc.subjectNorme ISO 18458fr
dc.subjectAnalyse de cycle de viefr
dc.subjectConception biomimétiquefr
dc.titleOutil d’analyse de la durabilité de la démarche de conception biomimétique basée sur la norme ISO 18458fr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Valérie Desormeaux
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Valérie Desormeaux