Show simple document record

dc.contributor.advisorHeitz, Michèlefr
dc.contributor.authorBredin, Nathaliefr
dc.date.accessioned2014-05-15T12:27:12Z
dc.date.available2014-05-15T12:27:12Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.isbn0612357619fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1674
dc.description.abstractLa génération incessante de déchets nécessite le développement de nouvelles technologies, telle que la valorisation énergétique, pour en disposer. Une filière appropriée pour valoriser énergétiquement les déchets est le procédé cimentier. L'industrie du ciment est une des grandes consommatrices d'énergie. La température nécessaire à la préparation du ciment se situe aux environs de 1450[degré]C pour faire réagir la matière première (cru) qui est sous forme poudreuse et constituée principalement de roches calcaires, argileuses, schisteuses,... Les gaz de combustion ont un long temps de résidence dans les fours. De plus, le mode de fonctionnement des fours est responsable d'un effet de lessivage des gaz acides par le cru alcalin. Ces propriétés font du procédé cimentier un bon candidat pour la valorisation énergétique des déchets. Les déchets interessants [i.e. intéressants] pour les cimenteries sont, entre autres, les huiles usées, les solvants usés et les pneus usés qui ont un pouvoir calorifique équivalent à celui du charbon. Les rejets à l'atmosphère des cimenteries sont principalement des émissions gazeuses. Ainsi, l'impact de la valorisation de pneus usés sur les émissions gazeuses de la cimenterie Saint-Laurent de Joliette a été étudié, à l'aide de l'outil qu'est la modélisation de la dispersion atmosphérique. Le modèle utilisé ISC-ST2, Industrial Source Complex-Short Term, est de type gaussien. L'analyse des concentrations maximales horaires et moyennes sur différentes périodes de temps (1 heure, 8 heures, ..., 1 an) des émissions gazeuses dans l'air ambiant montre que celles-ci sont en deçà des normes émises par le gouvernement québécois et par la Communauté Urbaine de Montréal. L'étude de la distribution géographique des polluants, d'après les concentrations annuelles, dans un rayon de 5 km autour de la cimenterie montre que le fait d'utiliser des pneus comme combustible de substitution n'a qu'un faible impact sur la concentration des contaminants au niveau du sol. L'étude du modèle gaussien de dispersion a permis de mettre au point un nouvel outil: la corrélation existant entre les concentrations latérales et verticales des polluants dans le panache. Cet outil utilisé pour étudier les schémas de dispersion atmosphérique de Turner en milieu rural, et de Briggs en milieux urbain et rural, montre que, en milieu rural, le schéma de dispersion proposé par Briggs présente une dispersion plus importante que celui de Turner pour les classes neutres et instables et moins importantes pour les classes stables. La comparaison des schémas de Briggs (rural et urbain) confirme que la dispersion en milieu urbain est plus importante qu'en milieu rural.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nathalie Bredinfr
dc.titleÉtude de l'impact de la valorisation énergétique de pneus hors d'usage, dans une cimenterie, sur les émissions gazeuses par modélisation de la dispersion atmosphériquefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineGénie chimiquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record