Show simple document record

dc.contributor.advisorBallivy, Gérard
dc.contributor.authorBertrand, Jocelyn
dc.date.accessioned2020-02-28T19:20:43Z
dc.date.available2020-02-28T19:20:43Z
dc.date.created1991
dc.date.issued1991
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16631
dc.description.abstractLa mise en opération de différents travaux qui requièrent une excavation de la roche a pour effet de mettre la roche directement en contact avec l'atmosphère. Cet environnement est donc propice à l'oxydation de la roche nouvellement exposée. Les eaux de ruissellement qui proviennent de ces sites peuvent présenter une certaine acidité lorsque de grands volumes de déblai sont impliqués et cela en dépit de faibles teneurs en sulfures. En effet, en présence d'eau et d'air les sulfures oxydés par divers processus chimiques et biologiques produiront de l'acide sulfurique et des précipités de fer. A Varennes (Québec), on prévoit réaliser des excavations importantes de shale à faibles teneurs en pyrite afin d'effectuer le stockage souterrain de gaz naturel. C'est pourquoi, des essais statiques et dynamiques en laboratoire ont été entrepris afin d'évaluer le potentiel de générer des eaux de ruissellement acides. Les résultats de l'essai statique se révèlent très près du point de neutralité entre les produits acides et basiques soit: 34,1 kg/tonne générateurs d'acide avec par contre 42,2 kg/tonne consommateurs d'acide. Quant à l'essai dynamique, le lixiviat après une période de dix (10) semaines montrait un pH basique variant de 8 à 9. Un échantillonnage statistiquement représentatif des remblais est recommandé éventuellement en vue de procéder à d'autres essais statiques. Dans le cas échéant où ces échantillons montreraient des valeurs à risque, un autre type d'essai dynamique permettrait de déterminer rapidement si dans les conditions idéales (pH acide et inoculation de bactéries ferrooxydantes) une oxydation des sulfures génère de l'acide. D'autre part, plusieurs études font référence au soulèvement de shale pyriteux associé à des eaux de drainage acides. Par conséquent, il est donc pertinent d'examiner dans ce cas-ci le lessivage de tels sulfures dans les shales excavés et entreposés au-dessus de l'eau.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jocelyn Bertrand
dc.subjectDépôts acides
dc.subjectAspect de l'environnement
dc.subjectEau
dc.subjectPollution
dc.subjectSoufre
dc.titleExcavations rocheuses : évaluation du potentiel à générer des eaux de ruissellement acides par l'oxydation des sulfures
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durable
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Env.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record