Show simple document record

dc.contributor.advisorGrenier, Gilles
dc.contributor.authorHurtubise, Yves
dc.date.accessioned2020-02-26T16:52:25Z
dc.date.available2020-02-26T16:52:25Z
dc.date.created1990
dc.date.issued1990
dc.identifier.isbn0315612258
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/16498
dc.description.abstractAu cours de ce travail, nous avons étudié le métabolisme des lipides chez les plantes. Nous nous sommes intéressés à la désaturation des acides gras des principales classes de lipides chez Lemna minor. L'hypothèse de travail que nous proposons est que la phosphatidylcholine (PC) serait impliquée dans la désaturation de l'acide linoléique (18:2) en acide a-linolénigue (18:3), ce dernier étant ensuite accumulé sur le monogalactosyldiacylglycérol (DGG). Dans un premier temps, nous avons vérifié si la synthèse de novo des acides gras était relié aux résultats obtenus en masse. De plus, nous avons tenté de déterminer où se faisait la désaturation du 18:2 en 18:3. Par ailleurs des travaux effectués dans nos laboratoires indiquent que la benzyladénine (BA) semble être un outil intéressant dans l'étude de ce dernier point dû à ses effets particuliers sur le métabolisme lipidique de L. minor. Ainsi, une concentration de 5 ppm de BA diminue significativement la quantité des lipides totaux de L. minor. En effet, le DGG diminue de façon draconienne alors que les phospholipides augmentent en quantité et en proportion. Une baisse du contenu en DGG est essentiellement responsable de la diminution de la quantité en 18:3 alors que ce dernier augmente chez la PC et la phosphatidyléthanolamine (PE). Un traitement à la BA stimule l'incorporation d'acétate-[U-¹⁴C] dans les acides gras de la PC, de la PE (confirmant ainsi les augmentations en masse observées chez les phospholipides) et aussi du DGG . La synthèse de 18:3 retrouvé chez ces lipides est particulièrement stimulée. Cependant, la stimulation de la synthèse du DGG par la BA est un résultat inattendu puisque la quantité du DGG diminue de 60 % suite au traitement. Deux hypothèses peuvent être proposées pour expliquer ces résultats. Premièrement, le pool d'acétate-[U-¹⁴C ] serait plus grand que celui de l'acétate froid chez les plantes traitée. Ceci amènerait une incorporation plus importante d'acétate marqué dans les lipides des plantes traitées par rapport au témoin. Deuxièmement, la dégradation du DGG pourrait être plus grande que sa synthèse chez les plantes traitées à la BA. Concernant la désaturation du 18:2 en 18:3, le rapport de la radioactivité incorporée dans le 18:3 de la PC sur le 18:3 du DGG des plantes traitées est supérieur à 1 pendant les deux premières heures d'incubation. Cependant, ce rapport diminue très rapidement pour devenir largement inférieur à 1 au dernier temps d'incubation. Ces données indiquent que la désaturation du 18:2 en 18:3 ne se fait pas sur le DGG mais, probablement sur la PC. Les résultats de la radioactivité spécifique et du pourcentage de radioactivité incorporée dans les acides gras des différents lipides d'intérêts vont d'ailleurs dans ce sens.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Yves Hurtubise
dc.subjectCytokinines
dc.subjectLemnacées
dc.subjectLipides
dc.titleEffets d'une concentration en benzyladénine, inhibitrice de la croissance, sur l'incorporation d'acétate- [U-14C] de sodium dans les lipides des frondes de Lemna minor
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record